Conférence ENSA Paris Val-de-Seine.

Anne Démians poursuit son cycle de conférences et partage cette fois-ci son travail et sa réfléxion avec les étudiants de l’Ecole d’architecture de Paris Val-de-Seine, mardi 11 décembre. 

La notion d’immeubles pas tout à fait finis ne signifie, en aucune façon, qu’il faille laisser des immeubles en voie d’achèvement. Il s’agit plutôt de répondre, en construisant, à des exigences nouvelles en économies de matières et de nuisances, pour nous empêcher de tout reconstruire à chaque fois et de tout avoir à refaire quand on cherche à densifier ou à modifier la ville.

Les additions et les adaptations ponctuelles sont alors rendues possibles par la mise en place d’ajouts dessinés à partir de géometries et de supports pensés pour cela.