Conférence ENSA Strasbourg

Anne Démians a initié un cycle de conférences dans les écoles d’architecture qui a débuté à Fribourg (Allemagne) lors des 18èmes Journées de l’Architecture en Alsace.

Elle présente son travail aux étudiants de l’Ecole d’architecture de Strasbourg mardi 27 novembre et développe son propos sur la notion d’immeubles pas tout à fait finis. 

La notion d’immeubles pas tout à fait finis ne signifie, en aucune façon, qu’il faille laisser des immeubles en voie d’achèvement. Il s’agit plutôt de répondre, en construisant, à des exigences nouvelles en économies de matières et de nuisances, pour nous empêcher de tout reconstruire à chaque fois et de tout avoir à refaire quand on cherche à densifier ou à modifier la ville.

Les additions et les adaptations ponctuelles sont alors rendues possibles par la mise en place d’ajouts dessinés à partir de géometries et de supports pensés pour cela.

Vous pouvez lire le texte qui a été publié dans la Tribune libre d’Archistorm.

Des immeubles pas tout à fait finis