ECOLE DE CHAILLOT –DEPARTEMENT FORMATION DE LA CITE DE L’ARCHITECTURE 31 JANVIER 2020

cité de l'architecture

A la demande de la société OGIC, l’Ecole de Chaillot, département formation de la Cité de l’architecture et du patrimoine, conçoit une journée de sensibilisation à l’architecture à l’intention de ses cadres commerciaux, intitulée : « Architectures d’hier, vers une ville durable »

L’objectif de cette journée, à laquelle Anne Demians est conviée, vise à favoriser des échanges culturels interactifs entre enseignants et participants, et de proposer :

– une base de références en histoire de l’architecture et de la ville des XIXème et XXème siècle.  

– une représentation thématique des processus de fabrication du projet d’architecture durable par deux agences reconnues et innovantes dans leurs réalisations, celles d’Anne Démians et celle de Frédéric Chartier qui exposeront leurs argumentaires et leurs projets tour à tour.

– une initiation critique /invitation au dialogue avec l’architecture contemporaine et ses maitres d’œuvre dans le cadre d’échanges organisés entre deux d’entre eux et la vingtaine d’auditeurs inscrits.

L’animation et l’enseignement seront assurés par Benoit Melon, directeur de l’Ecole de Chaillot et François Gruson, architecte-historien-enseignant. 

Il est demandé à Anne Demians d’intervenir sur un sujet qui est de l’ordre de son quotidien : « Construire pour une nouvelle nature de ville. Quels usages, quelles ressources, quels dialogues ? ». Elle y répondra par une réflexion aboutie sur « La ville avenir », un intitulé à double sens qui lui permettra d’exposer ses engagements.  Ou comment faire en sorte que la ville de demain se renouvelle sur elle-même et qui, au-delà des effets de mode, s’adapte dans la durée aux nouveaux enjeux économiques et environnementaux.  Anne Demians présentera une démarche attentive à donner une atemporalité à ses maitrises d’œuvre, aussi bien à travers des projets neufs livrés récemment – les Black Swans à Strasbourg et les Dunes à Val-de-Fontenay  – que dans des projets patrimoniaux – Grand Nancy Thermal et l’Hôtel-Dieu à Paris – qu’il s’agit d’hybrider sans les dénaturer.