17 | 10 | 2021

Journées nationales de l'architecture - Exposition à la maison de l'architeture en Île-de-France

"Ce que fait la maquette à l'architecture"

La maquette de notre projet Flying Lane a été exposée à la Maison de l’Architecture Ile-de-France dans le cadre des Journées nationales de l'architecture. Outil de conception, d’exploration, d’expérimentation, de représentation et de médiation, la maquette permet autant de penser le projet que de le faire parler.

 

La Flying Lane est une grille orthogonale, glissée entre les immeubles existants qui longent les tours, les effleurent, les percutent, ou les contournent.

Son tracé parfaitement horizontal est calé sur l’altimétrie haute des marches de l’Arche et permet de relier et de revitaliser les tours anciennes générations par l’énergie des tours les plus récentes.

La Flying Lane est un double espace de circulation aérien. L’étage du dessous est réservé aux cycles et aux mobilités douces de toutes natures, pendant que l’étage du dessus est exclusivement destiné aux déplacements piétonniers et aux espaces plantés.

 

Le choix de la maquette permet de révéler la dimension théorique de notre proposition.

Cette représentation synthétique permet d’installer la grille horizontale comme une nouvelle ligne d’horizon qui absorbe la topographie chaotique du sol actuel de la Défense pour reconquérir la qualité de l’espace urbain dans lequel s’ancre les gratte-ciels de la Défense.

L’alternance entre la transparence du plexi (projet de passerelle) et la densité des volumes (les dalles et les tours) permet de donner à comprendre que le projet prend naissance sur l’axe historique mais pourra s’étendre au-delà du boulevard circulaire.

 

Flying Lane –Projet de revitalisation de la Défense – 2021

Copie de photo exposition.jfif
Copie de photo maquette flying lane.JPG
 

En optant pour la fragmentation des volumes construits, les architectes ont accentué le caractère traversant de l’opération et apporté la possibilité de réaliser une véritable coulée verte. Dérogeant ainsi au plan local d’urbanisme qui réclamait l’alignement, ils ont offert un autre dispositif, plus perméable aux vues et à la respiration, dans un projet qui répond aussi aux impératifs de densité de la ville contemporaine.

Le caractère mixte de l’opération, 50% privé, 50% social, en fait par ailleurs un exemple d’équilibre.

Sur le plan de la construction, les architectes ont pris le parti de rationaliser les moyens utilisés afin de garantir une performance économique. Pour ce faire, ils vont définir une structure en béton à plateaux libres et mettre au point une «boîte à outils» dans laquelle chacun d’eux pourra puiser pour développer son projet et son écriture. Par cette homogénéité des matériaux et des gabarits, la démarche démontre que l’économie de moyens ne bride ni la diversité ni la qualité architecturale.

L’exposition donne les clés de lecture de la complexité de l’opération et fait la part belle aux documents graphiques et aux maquettes à différentes échelles, dont une pièce à échelle 1. Elle valorise ainsi l’acte de création collective dans un processus constructif inédit.

15 | 04 | 2019

Avril/Septembre 2019 - « Eloge de la Méthode », Exposition du projet Porte d’Auteuil, Cité de l’Architecture et du Patrimoine et du Patrimoine, Paris

L’opération de la Gare d’Auteuil a permis de mettre en œuvre une double stratégie articulant une nouvelle façon de penser la ville et une nouvelle manière de penser la construction. La réussite de ce projet en fait un cas d’école que la Plateforme de la création architecturale de la Cité de l’architecture et du patrimoine a choisi de présenter dans le cadre de son Laboratoire du logement. Cette première monographie de projet ouvre par ailleurs un nouveau rendez- vous, la collection des « Portraits d’architectures ».

L’exposition Éloge de la méthode met en perspective la démarche spécifique de l’opération de la Gare d’Auteuil. Pièce urbaine unique, inscrite dans la lignée des expérimentations qui ont marqué l’histoire du logement en France et fruit d’un concours international lancé par la Ville de Paris en 2008, cette opération est réalisée par un « collectif d’auteurs » constitué de quatre architectes et un paysagiste : Anne Démians, Francis Soler, Rudy Ricciotti, Finn Geipel et Louis Benech.

 Cité Archi Gare Auteuil-01
 Cité Archi Gare Auteuil-02

Cette démarche particulière, qui a commencé le jour où les architectes se sont choisis pour se lancer dans l’aventure, sera explicitée et discutée lors d’un débat réunissant maîtrise d’œuvre, maîtrise d’ouvrage et entreprise générale.

Dès son ouverture à l’automne 2015, la Plateforme de la création architecturale, a défini son Laboratoire du logement comme une veille sur la question essentielle de l’habitat. Il analyse les projets les plus prospectifs à l’aune des questions majeures telles que la densité, la mixité, l’urbanité.

Chaque saison les problématiques sont débattues dans des rencontres avec les théoriciens et les praticiens de la fabrique du logement et avec des maîtres d’ouvrage, des aménageurs et des bailleurs sociaux.

La Cité de l’architecture et du patrimoine / Galerie d’architecture moderne et contemporaine 1 Place du Trocadéro et du 11 novembre 75016 Paris.

Ouvert tous les jours sauf le mardi de 11h à 19h Nocturne le jeudi jusqu’à 21h.

 Cité Archi Gare Auteuil-03

17 | 03 | 2017

Immeuble numérique et nouveaux usages

Le propos : après deux décennies de bouleversements technologiques liés à l’Internet, les mutations de la société se font jour ayant toutes des conséquences sur nos modes de vies. Annonciateur d’une ère nouvelle, l’outil numérique booste aujourd’hui en profondeur les comportements individuels, sociaux, les échanges et les modes d’expression. Nos attitudes au bureau s’en trouvent modifiées et notre rapport à l’espace est bousculé. Cette transition numérique impacte les relations de travail et prend corps dans les bureaux.
Mais comment se (re)dessinent-ils?
Un questionnement auquel Anne Démians a répondu avec le bâtiment Les Dunes pour accompagner la Société Générale dans ces nouveaux modes de collaboration, s’entourant de Christophe Pillet pour le design, de Ruedi Baur pour le design graphique et de Pascal Cribier pour le paysage.

La Maison de l’architecture, 148 rue du Fbg Saint Martin  75010 Paris. A partir du 7/12/2017 et jusqu’au 28/02/2017, tous les jours.

 Récollets Les Dunes-01
 Récollets Les Dunes-04
 Récollets Les Dunes-02
 Récollets Les Dunes-03
 Récollets Les Dunes-05
 Récollets Les Dunes-06

01 | 12 | 2011

TRACES/HABILeETES.

La Galerie d’Architecture présente le travail d’Architectures Anne Démians dans une exposition intitulée TRACES/HABILeETES.

La Galerie de l’Architecture, 11 rue des blancs-manteaux, 75004 Paris. A partir du 29/11/2011 et jusqu’au 14/01/2012, du mardi au samedi, de 11.00 à 19.00.

Galerie d'architecture AAD-01
Galerie d'architecture AAD-02
Galerie d'architecture AAD-03
Galerie d'architecture AAD-04

01 | 06 | 2010

Logement abordable et villes Durables

Expo 2010 Shanghaï Chine. Présentation d’Anne Démians « Logement abordable et villes Durables » organisée avec le concours de l’entreprise Lafarge et de l’université de Shanghaï.

01 | 06 | 2009

Vers de nouveaux logements sociaux

Face à la forte demande de logements sociaux, quelle est l'offre architecturale ? Quelle réponse qualitative donner à cet impératif quantitatif ? Quelle est la part de l'expérimentation dans ce domaine connu depuis l'époque moderne comme le laboratoire de l'architecture ?
L'exposition explorera les nouvelles typologies en phase avec les modes de vie et l'évolution de la société aux prises avec les questions essentielles de la ville contemporaine ; et si l'on ajoute le paramètre du développement durable en termes de qualité de vie et de justice sociale, le logement est plus que jamais un sujet d'actualité.
Une sélection de 15 réalisations récentes en France (moins de 5 ans) sera présentée, à travers des documents de nature diverse : visuels, textes, maquettes, prototypes et films.

1901_AAD_Auteuil_Porcher_01.jpg

01 | 10 | 2008

899 logements

Le Pavillon de l’Arsenal a présenté 9 concours d'architecture lancés par Immobilière 3F, SEMIDEP, RIVP, SIEMP, PARIS HABITAT OPH
Révélatrice de réponses inédites et quelquefois inattendues à des programmes variés (logements étudiants, résidence sociale, maison relais,...), et parfois mixtes (logements sociaux et en accession, logements et commerces,...), l'exposition présente les résultats de 9 concours d'architecture pour la construction de 899 logements à Paris.
Lancés par des maîtres d'ouvrage publics, ces concours récemment jugés, rassemblent 53 agences internationales d'architecture, très jeunes ou confirmées, dont l'ensemble des propositions sont exposées.
Chacun de ces projets exemplaires, quelque soit leur échelle de 12 à 350 logements, cherche à exploiter au mieux les enjeux urbains locaux pour valoriser leur programme et offrir parfois de nouveaux usages. Architectures Anne Démians a présenté lors de cette exposition le projet Auteuil, Projet lauréat du concours pour la construction de 400 logements, porte d’Auteuil à Paris. Projet en association avec, Rudy Ricciotti, Francis Soler,  LIN Finn Geipel et Giulia Andi.
Les 9 projets exposés témoignent d'un engagement fort, dès la conception, pour une démarche environnementale. Les dispositifs les plus variés sont ainsi mis en oeuvre : fondations géothermiques, façades photovoltaïques, panneaux solaires pour la production d'eau chaude sanitaire, toiture végétalisée,... dans le respect du plan climat parisien.
Cette exposition donne ainsi à voir un panorama ambitieux du travail des architectes et des maîtres d'ouvrage pour répondre à la question centrale de l'habitat, dont les propositions lauréates dessinent de nouveaux paysages parisiens.

899 logements.jpg

01 | 10 | 2008

Biennale de Venise

En réponse à « Out there », la thématique de la Biennale d'architecture de Venise 2008 visant à explorer « l'architecture au-delà des bâtiments », le pavillon français présentait « GénéroCité », soit l'alternative du « généreux versus le générique ».
Autour du collectif invité French Touch, l'exposition offre un large panorama de la scène contemporaine avec 100 projets et réalisations présentés en trois temps : hier, aujourd'hui et demain. Que donner en plus ? C'est la question fondamentale. Qu'offrir en plus qui ne soit contenu dans le programme ? C'est l'enjeu. Prenant position contre la banalisation des villes, à l'heure de la globalisation, l'exposition - présentée à la Cité dans une nouvelle scénographie - réaffirme le rôle social de l'architecte dans la définition des modes de vie et des pratiques urbaines.
Dans un contexte où l'architecture est sommée de répondre à l'urgence de recherches de performances énergétiques et où les contraintes budgétaires limitent de plus en plus le champ des possibles, l'exposition s'attache à démontrer, à travers la « GénéroCité » sous toutes ses formes ce que signifie donner plus : plus d'espace intérieur comme plus d'espace public.

generocite.jpg

01 | 11 | 2006

Construis-moi un lycée

L’exposition « Construis-moi un lycée », organisée en partenariat par la Maison de l’architecture en Ile-de-France et le conseil régional, présente des maquettes de concours de constructions neuves, de restructurations et d’extensions de lycées.

« En fait, ce qui importe dans ce titre “Construis-moi un lycée”, c’est le “moi”. Pour faire court et l’exposition l’exprime très bien : on ne veut plus de lycées casernes », a déclaré Jean-Paul Huchon, lors de l’inauguration.

Un tiers des lycées français. Avec 468 établissements (six millions de m²), la région francilienne regroupe près du tiers des lycées français. Depuis 1998, 44 lycées ont été livrés, 52 sont en chantier, 78 en phase de sélection ou d’étude de maîtrise d’œuvre et 21 au stade des études.

Ces opérations de construction et de restructuration mobilisent 300 millions d’euros par an auxquels s’ajoutent 100 millions pour la maintenance.

maisondelarchi.png

01 | 06 | 2006

3 concours d’architecture pour le quartier  Masséna-Chevaleret

Exposition « 3 concours d’architecture » au Pavillon de l’Arsenal.
Consultation pour la réalisation d’un immeuble de 55 logements.
Consultation lancée par la SEMAPA.

3 concours d’architecture.jpg

01 | 12 | 2005

Six nouveaux équipements à Paris

Exposition Six nouveaux équipements à Paris au Pavillon de l’Arsenal.
Concours lancés par la Ville de Paris, avec les Directions des Affaires Scolaires,   des Familles et de la Petite Enfance, de la Jeunesse et des Sports, du Patrimoine et de l’Architecture de la Ville de Paris.
Reconstruction du groupe scolaire Alain Fournier.
Square Alain Fournier – 75014
Maître d’ouvrage : Ville de Paris / DASCO / DPA

6nouveauxequipements.jpg