Quai Ouest

NANCY 2010 - 2014
Bureaux Résidence de tourisme Commerces

Autrefois occupé par une usine à gaz, le terrain de Quai Ouest a été assainit, sa dépollution a même été primée par l’Ademe pour son exemplarité. Longeant le Canal, il se trouve à l’articulation de la ville ancienne et de la ville nouvelle amorcée par les Jardins d’Eau d’Alexandre Chemetoff et son alignement d’immeubles modernes. Il est aussi l’aboutissement de l’axe commercial historique de Nancy dessiné par les rues St Jean et St Georges aujourd’hui traversées par le tramway. Quai Ouest ose et propose une articulation contemporaine de la mixité basée sur un équilibre délicat et concerté de consonances et dissonances architecturales. Comme la plupart des principaux bâtiments du vieux Nancy, les matières y sont claires, elles se reflètent et se complètent sans mimétisme littéral. Les volumétries s’y répondent et s’interpellent trouvant des échos dans des altimétries transversales.

 

 

Etat des lieux

Quai Ouest se singularise par son enveloppe d’acier inoxydable et par ses 650 fenêtres oblongues semblables des yeux ouverts sur la ville. Ce bâtiment de 10 000 mètres carrés regroupe des bureaux, notamment le siège de Pertuy Construction, filiale de Bouygues Construction, une résidence hôtelière et des commerces. En raison de la désorganisation des espaces le long du Canal, et ce à une échelle significative au regard du patrimoine voisin existant, Quai Ouest s’aligne à la fois sur l’axe historique Nancéien et renforce le front naval contribuant ainsi à la recomposition de la clarté urbaine. Le volume du bâtiment en recherche d’unité entre également en résonnance avec ceux des îlots qui ont marqué l’espace
public de Nancy depuis le XVIIIe siècle comme l’Opéra ou l’Hôtel de la Reine proches de la Mairie et de la Place Stanislas.

Pourquoi un volume unique

La fusion s’opérant à l’horizontale entre les fonctions, l’échelle recherchée pour cet angle de rue n’a nul besoin de surhauteur par rapport au reste du quartier. Le volume unique peut donc rester en deçà des prospects et hauteurs maximales imposées. Cette hauteur maîtrisée facilite l’articulation interne des altimétries des bureaux du siège de Pertuy Construction et de la résidence hotelière. Ce volume unique se soulève ou se comprime pour induire une dynamiquespatiale en résonance avec le site. L’enveloppe elle-même accompagne ce mouvement unique pour découvrir les vitrines des commerces, les halls des bureaux et de la résidence hôtelière. Comme pour l’Opéra et l’Hôtel de la Reine, la mixité se fond dans une même vibration des ouvertures dans le plein.

L’enveloppe en inox

Posée au plus près du volume, elle contribue à l’unité du bâtiment et à son inertie. La réduction des consommations énergétiques repose sur la performance de l’enveloppe et des installations techniques. La performance énergétique est également consécutive à la réduction des déperditions thermiques en hiver et l’optimisation des apports solaires particulièrement en été. L’inertie du bâtiment tient en partie aux pleins et aux vides de la partition mais également à l’ébrasement des fenêtres qui jouent sur l’effet thermique et renvoie la lumière à l’intérieur. Les ouvertures disposées plus ou moins régulièrement en fonction des situations s’étirent en formes galbées et couvrent de manière fluide l’ensemble de cette enveloppe. Laurent Mourey, Directeur du Développement immobilier chez Cirmad (filliale de Pertuy Construction) : « L’enveloppe en inox est exemplaire mais sa réalisation n’était pas évidente. Au lieu de penser qu’il fallait chercher une expertise à l’étranger, Pertuy Construction s’est adressé à des artisans de Lorraine, il en existe, et de grand qualité. C’est l’entreprise familiale Le Bras Frères de Jarny en Meurthe-et-Moselle qui a été finalement retenue pour réaliser cette vêture. C’était la première fois que Pertuy Construction s’attaquait à une façade en inox aussi complexe, mais elle a l’habitude des projets pointus et sait travailler avec son entreprise sous-traitante». L’enveloppe en acier inoxydable des ateliers de la Société Le Bras (1954) une entreprise artisanale et familiale française réputée pour ses interventions sur les monuments historiques (Musée du Louvre, Arènes d’Arles, Cathédrale de Metz etc..). Pour réaliser les formes ovales des 650 ouvertures, Pertuy Construction  a développé des outils spécifiques, à savoir, des modules de fenêtres en résine issus de la technologie automobile. Des modules posés avec une grande précision afin de recevoir la vêture en inox.

La cour intérieure / Les parkings / Les espaces partagés / Les bureaux 

La transcription de la mixité s’inscrit dans le patio intérieur éclairé par les reflets changeant du ciel miroitant dans l’inox. Cet espace de convivialité partagé et arboré se
situe en prise directe avec la salle de restaurant/ cafétéria en rez-dechaussée.

88 places de parking sont dévolues à la résidence hôtelière et aux bureaux, excepté ceux de Pertuy Construction. La direction de ce siège social a, en effet, souhaité inciter ses salariés à utiliser les transports en communs et à partager des véhicules électriques pour leurs déplacements professionnels.

La mixité fonctionnelle regroupant des bureaux, une résidence de tourisme et des commerces permet des synergies inédites. Ceux qui y travaillent peuvent séjourner sur place : ceux qui sont de passage peuvent se rencontrer et organiser des réunions. Tous ont accès aux commerces.

Les choix techniques et environnementaux ont permis une hauteur sous plafond de 3m. Le cloisonnement est libre. Sa forme pure permet un aménagement flexible. Le hall des bureau est valorisé par un hall traversant. La lumière naturelle est abondante et limite ainsi l’éclairage artficiel.