Tribunal Grande Instance

PARIS 17ème Consultation PPP 2010

Le Palais de Justice de Paris comme la parfaite synthèse des valeurs fondatrices du passé et de celles d’aujourd’hui comme fondement de la justice de demain.
Nous sommes à une époque de transition,  entre le moyen-âge où l’homme voyait la justice s’abattre sur lui, au point d’en faire « un homme à genou » et un avenir où l’homme se sera levé pour manifester sa dimension. « L’homme qui marche » de Giacometti pose la question de savoir si l’homme peut réellement être seul responsable de ses valeurs et peut mener ainsi librement son existence. Sa perception visionnaire sur la question de l’altérité nous met dans une situation compliquée, dès lors qu’il s’agit de l’inscrire dans des perceptions plus simplement « actuelles ». Au milieu du gué, la justice, par son évolution présente, tend vers l’épanouissement naissant de l’homme, au sens ou, de la position pliée, l’homme prend conscience de son corps et le déploie.
Aujourd’hui, dans une société en perte de repère, la Palais de justice est un abri universel ou tout citoyen est justiciable et, quelque soit sa condition ou sa nationalité, il doit pouvoir y faire valoir ses droits et non pas seulement pour s’y faire rappeler ses devoirs.
Cette notion d’abri est fondatrice des Palais de justice de demain. Nous avons tenté de décliner à travers la conception du nouveau Palais de justice de Paris toutes les dispositions spatiales propices au développement de cette ambition.
Abri comme lieu digne, représentatif de l’ordre et la sécurité au sens ou la justice est un refuge des valeurs démocratiques.
Abri comme un lieu protecteur et pacifié des turbulences du monde. Des espaces permettant d’apaiser les confrontations. Alternant ombre et lumière. Calme et révélation.
Abri comme un lieu structuré par les différentes temporalités de la chaine de la justice civil ou pénal.

Maître d'ouvrage : EPPJP
Architectes : Atelier Christian de Portzamparc et Anne Démians
BET TCE : Egis bâtiment
BET Economiste : Bateg
BET Façade : Elioth
HQE : Oasiis
Acousticien : J.B.Plé
Surface : 82 000 m² SDP
Coût : 350 M€ HT