top of page

09 | 04 | 2024

 

Conférence internationale « L’architecture et la conception de bâtiments durables »

Chaire Economie de la Transition Ecologique Urbaine

Conférence le 09/04 au Collège de France, Paris

 

Anne Démians intervient à la Conférence Internationale « L’architecture et la conception de bâtiments durables » à l’École des Ponts ParisTech le 9 avril. « Architecture – Connaissance/Imagination » ou comment penser un nouvel imaginaire collectif pour penser la ville du futur en lien avec l’environnement. L’intervention s’inscrit dans le cycle conférences intitulé « Stratégie neutralité carbone dans l’immobilier et le bâtiment à horizon 2050 » organisé du 8 au 12 avril par le Mastère Spécialisé École des Ponts ParisTech.

 

👉 Pour consulter le poste sur LinkedIn, suivre ce lien

14 | 03 | 2024

Table ronde « Comment penser et repenser les entrées de villes ? »

Conférence le 14/03 à 16h30, MIPIM Cannes

Organisée par Anne Démians, Nhood et Setec, cette table ronde s’inscrit dans une réflexion sur l’agilité des villes du futur. C’est une façon de changer de paradigme, de la construction d’un bâtiment au profit de la ville, et de développer un nouveau projet de société vers une autre dimension : celle de l’architecture.

👉 Pour consulter le poste sur LinkedIn, suivre ce lien

06 | 03 | 2024

 

Conférence Réinvestir l’Immobilier Résilient au Collège de France

Chaire Economie de la Transition Ecologique Urbaine

Conférence le 06/03 au College de France, Paris

Intervention au Collège de France dans le cadre du Forum Mondial Bâtiments et Climat, dans la conférence « Réinvestir l’Immobilier Résilient » organisée par la chaire "Économie de la transition écologique urbaine" en partenariat avec le United Nations Environment Programme (UNEP) et la Global Alliance for Buildings and Construction (GlobalABC).

 

👉 Pour consulter le poste sur LinkedIn, suivre ce lien

1710175661928.jfif

14 | 12 | 2023
 
Séminaire Scientifique du MS IBD à l'Académie des Sciences
Architecture - Connaissance / Imagination

Conférence le 14/12 à 19h à l'Académie des Sciences, Paris

[Label Immobilier Durable] sous la coupole de l'Académie des sciences, La première "Journée scientifique Immobilier et Bâtiment Durables" organisée conjointement pour sceller le partenariat entre l'Observatoire de l'immobilier durable et le Mastère Spécialisé® École des Ponts ParisTech.

👉 Pour consulter les postes sur LinkedIn, suivre ce lien

 

30 | 11 | 2023
 
Table ronde à la Faculté d'Architecture La Cambre Horta
Transitions | Écoresponsabilité et impact sur la planification urbaine

Conférence le 30/11 à 19h30 à la Faculté d'Architecture La Cambre Horta, à Bruxelles

Prométhéa et la La Cambre proposent une rencontre entre Anne Démians, Thomas Dermine, Stéphan Uhoda, Leo Van Broeck et Pauline Deglume autour de l'écoresponsabilité et de l'impact sur la planification urbaine. Sur inscription uniquement.

Intervenants 
Thomas Dermine : Secrétaire d’État pour la Relance.
Leo Van Broeck : Président du Comité d’Experts Climat de la Région bruxelloise
Stéphan Uhoda : CEO du Groupe Uhoda
Anne Démians, Architecte-urbaniste
La panel sera modéré par Pauline Deglume,  Journaliste à l’Echo

La rencontre sera suivie d’un drink en présence des experts.

Inscriptions
Via le code QR sur l'affiche ci-dessous ou via ce lien.

 

Transitions_v7_page-0001.jpg

09 | 11 | 2023
 
Le Point, La ville, nouveaux horizons
Faut-il encore construire ?

Conférence le 17/11 à 12:00 à l'IMREDD de Nice

A l’heure de la zéro artificialisation et des impératifs environnementaux, et alors que le marché de l’immobilier connaît un brusque ralentissement, faut-il tout arrêter et de ne plus lancer de grands travaux ? Pourtant, le mal-logement demeure omniprésent, l’immobilier plafonne à des sommets historiques. Que faire ? Entre réadaptation des logements et incitations à la construction, une multitude de dispositifs et de pratiques peuvent répondre à l’urgence.

Avec :
Anne Démians, architecte, fondatrice de Architectures Anne Démians, première femme architecte à siéger à l’Académie des beaux-arts dans la section Architecture
Guillaume Martinaud, président d’Orpi
Modération : Clément Pétrault, journaliste au Point
 
👉 Voici le lien vers la vidéo introductive par Anne Démians.

👉 Pour consulter le programme et vous inscrire gratuitement, suivez ce lien

 

09 | 11 | 2023
 
Table ronde "L'énergie : défi pour l'immobilier" 
Université Paris Dauphine- PSL, jeudi 9 novembre à 19h



La maîtrise de l’énergie est depuis 15 ans une préoccupation des opérateurs de l’immobilier au titre de la contribution à la transformation écologique, car le secteur représente un quart de l’énergie consommée. Plus récemment, le coût de l’énergie, et son éventuel rationnement, a renforcé cet enjeu.

En tant qu’architectes, nous ne pouvons pas influer sur le choix de l’énergie, en revanche nous pouvons par des dispositifs passifs du bâtiment et par une vision systémique rendre nos constructions et nos villes moins énergivores.
Nous pouvons aussi imaginer de nouveaux systèmes théoriques et appliqués comme alternative à la société du jetable, la société du kleenex qui correspondait à une longue période de notre histoire où l’on a pu construire des bâtiments pour une durée de vie de 15 à 20 ans seulement.
Si nous voulons atteindre les objectifs de 2050, il faut changer de modèle.

Anne Démians sera aux côtés de Thierry Bièvre – Président d’Elithis, de Charles Remande – Directeur environnement et énergie de Sodexo et d’Éric GROVEN – Directeur immobilier Société Générale, pour faire le point sur les solutions apportées par le secteur grâce aux performances techniques, aux choix financiers, aux outils juridiques et au management opérationnel.
 
👉 Voici le
lien d'inscription gratuite pour assister à cette table ronde.

Venez nombreux !

 

06 | 10 | 2023
 
Conférence Cycle Architectes à l'ENSA Val de Seine

Anne Démians
 était à l'Ecole d'Architecture de Paris-Val-de-Seine ce vendredi 6 octobre.


Comment recréer du lien entre l’homme et la nature ? Quelle ville du futur souhaitons-nous ?

Dans l’art et l’architecture, on a souvent tendance à opposer des recettes ou des idées reçues aux grandes questions actuelles qui touchent le développement de nos villes face aux questions écologiques et sociales.
Anne Démians propose des alternatives aux idées reçues, comme autant de ruptures mentales pour plus d’espace à la créativité.
Ces mutations ne seront abouties que si elles sont accompagnées par des récits, signes forts d’ambitions poétique et écologique obligatoirement portées par un projet politique.

🎥 à regarder sur la chaîne Youtube de l'école :
https://www.youtube.com/watch?v=pJFPHpliaWc  

 

IMG_74221.jpg

28 | 09 | 2023
 
119e CONGRES DES NOTAIRES DE FRANCE

Anne Démians interviendra dans le cadre du 119e Congrès des notaires de France 2023, au Centre International de Deauville / CID - Palais des Congrès, ce jeudi 28 septembre 2023.

Cette année, le congrès aura pour thématique le logement : Le devoir de faire mieux, le Droit pour faire autrement.
Anne Démians interviendra aux côtés de Xavier Jongen, dans le cadre de la 3e proposition :
INSTITUER UNE AUTORISATION D’URBANISME FAVORISANT LA RÉVERSIBILITÉ EN FAVEUR DU LOGEMENT

Cet échange sera encadré par Maîtres Alexandre Leroux et Raphaël Leonetti.

Près de 130 textes législatifs et règlementaires français, sont issus des Congrès des notaires de France depuis 1953.

Pour en savoir plus : https://www.congresdesnotaires.fr/fr/les-congres/edition-2023/
 

11 | 09 | 2023
 
Lancement du Plan Zones Commerciales | Nouvel horizon pour les zones commerciales

Membre du groupe de 60 experts qui ont planché sur le sujet depuis le début de cette année à la demande de la ministre du Commerce et de l’artisanat Olivia Gregoire, Anne Démians était au centre de conférences du ministère de l’Economie et des Finances dans le cadre du lancement du Plan Zones Commerciales.
 
Pour accompagner la loi ZAN (Zéro Artificialisation Nette), la reconceptualisation des lisières de ville, on pense nécessairement à de nouvelles stratégies foncières et financières qu’accompagneraient naturellement un tas de déclinaisons esthétiques nouvelles, tout nouveau postulat précisant que la ville est bien un organisme vivant qu’il faut aider à évoluer dans ses usages en intervenant sur ses repères et son architecture. L’objectif restant de faire reculer cette impression qu’une « France moche » s’est installée, dans l’ère moderne, à la périphérie des villes. Et que nous ne serions pas capables d’en sortir par le haut.
 
Il s’agit donc de mobiliser tous les talents disponibles pour reconsidérer totalement « les sorties de ville » dans leur dimension économique, urbaine et esthétique, en les rendant agiles dans leurs réponses face aux transformations devenues de plus en plus nécessaires. Ces mutations ne seront abouties que si elles sont accompagnées par des récits, signes forts d’ambitions poétique et écologique obligatoirement portées par un projet politique.
 
Il s’agit d’abord d’accepter, puis de favoriser une certaine densité immobilière autour des infrastructures existantes et des réalisations en présence. Ceci, afin de valoriser la valeur économique du foncier existant. Et, ainsi rendre envisageable la création de grandes pièces de nature. Une attractivité des lisières des villes s’en suit, dynamisée par un nouvel équilibre entre vie privée et vie professionnelle, vie saine et vie active, pour les résidents.
 
Il s’agit aussi de rediriger des activités vers le centre-ville depuis la lisière des villes pour tenter d’enrayer la trop grande dissociation des fonctions urbaines qui perdure. Et ainsi épauler le programme « Action Cœur de ville », lancé par l’état en 2017, pour réinvestir les centres-villes avec des services, des activités, des commerces. Créer en quelque sorte des complémentarités d’usage avec les centres commerciaux et autres services situés en « sorties de villes ».
           
METHODE
1. Faire l’inventaire du foncier disponible, choisir les bâtiments qu’il faudrait transformer et designer ceux qu’on peut supprimer.
2. Envisager des superpositions de programmes (logements, bureaux, activités industrielles, services, équipements) afin de libérer un maximum de surfaces (imperméables) au sol.
3. Travailler sur le temps long avec des ouvrages de nature évolutive ou réversible.

 
Pour lire l’article du Moniteur : 
https://www.lemoniteur.fr/article/les-zones-commerciales-engagent-leur-mutation.2297647

11 | 07 | 2023
 
La réversibilité des bâtiments pour une ville décarbonée : rêver-civilité

Anne Démians a présenté "La réversibilité des bâtiments pour une ville décarbonée", paru aux éditions Le Moniteur, lors d'un entretien filmé dans les studios parisiens de la Librairie Mollat.

La ville de demain devra s'adapter à des modes de vie en perpétuelle mutation tout en étant peu émissive en carbone. Dans cet objectif, cet ouvrage, qui s'inscrit dans le prolongement d'une réflexion initiée dès 2008 à travers le projet Basic Carbon, lauréat du concours lancé par EDF, et qui s'est concrétisée en 2019, avec la livraison des Black Swans à Strasbourg, propose de faire évoluer les mécanismes de décision et la réglementation, afin que soient considérés l'évolution rapide des usages des bâtiments et les rythmes économiques de plus en plus soutenus dans la construction d'une ville et d'architectures durables.

Pour cela, deux approches sont considérées : la transformation des immeubles existants et la conception de bâtiments neufs réversibles.

La réversibilité est l'« aptitude d'un ouvrage, neuf ou existant, à changer facilement d'usage plusieurs fois dans le temps » (source : AQC), grâce à une conception qui permet de limiter l'importance et le coût des futures adaptations nécessaires à son changement de destination.

Il s'agit ainsi d'adapter la ville et les bâtiments à l'évolution des modes de vie, par exemple en transformant un immeuble de bureaux en logements, ou inversement ; et de mettre en oeuvre une méthodologie permettant de résoudre les contraintes d'usage, économiques et réglementaires qui constituent aujourd'hui un frein à la réversibilité.

Un grand merci à la Librairie Mollat pour nous avoir permis de présenter ce livre.

Retrouvez la vidéo ici : https://www.mollat.com/videos/anne-demians

2WS9OE~2.JPG

04 | 07 | 2023
 
Livraison du lot B5 dans le nouveau quartier de Seine Ouest de la ville d’Asnières-sur-Seine.

A proximité de la Seine et de la gare du grand Paris des Grésillons, le 1er des trois immeubles L’A(s)nières vient d’être livré. L’ambition portée par la ville et les acteurs du projet est forte, tant du point de vue de l’urbanisme, de l’architecture, de l’écologie que de la mixité sociale. Le projet apporte une nouvelle dynamique à cette ancienne zone industrielle enclavée et propose une large offre à l’accession ainsi qu’en logements sociaux (25%) et logements étudiants.

Le bâtiment B5, s’élevant à R+9 aux extrémités et R+5 en son centre, est ceint de terrasses filantes permettant à chaque logement de jouir d’espaces extérieurs, ainsi que d’une double ou triple exposition pour la plupart d’entre eux.

« Des immeubles plats ou élancés exposent, tantôt blanches, tantôt noires, des lignes horizontales, posées les unes sur les autres, unité par unité ou par regroupements uniformes de couleurs. Dessinées à partir d’une suite d’échelles qui auraient été déposées de profil sur le champ d’un de leurs barreaux, les façades présentent, au résultat final, une alternance de lignes qui zèbrent le paysage et laisse apprécier un ouvrage qui semble être lacé par une succession de lanières-corsetières, que la profondeur et l’éclat des noirs et des blancs exposés rendent contemporaines. »
 
Aménageur de la ZAC : CITALLIOS
Paysagiste du lot B5 et urbaniste de la ZAC : Agence TER
Maitre d’ouvrage : Eiffage Immobilier
Maitre d’oeuvre du lot B5 : Architectures Anne Démians
Entreprise générale : Eiffage Construction

Crédit photo : Charly Broyez

01 - Architecture Anne Démians - Logements - Asnières sur Seine © Charly Broyez_WEB.jpg

21 | 06 | 2023
 
PODCAST CANAL ACADEMIES
Pour une architecture décarbonée
Comment concevoir des bâtiments adaptés aux conditions climatiques futures ?


"Il aura fallu attendre l’année 2021 pour qu’une femme architecte soit officiellement élue à l’Académie des beaux-arts. Anne Démians a consacré toute sa carrière à penser et concevoir le paysage urbain du XXIᵉ siècle. Convaincue que l’architecture doit tenir une place de premier plan face aux enjeux climatiques et sociaux de notre temps, l’académicienne défend une vision engagée de son métier. Son credo ? Construire des bâtiments qui durent dans le temps pour limiter les émissions de carbone et le gaspillage de nos ressources naturelles. Elle publie en 2023 La Réversibilité des bâtiments pour une ville décarbonée, un ouvrage issu des réflexions menées par son agence d’architecture, et complétées par de nombreux intervenants d’horizons très différents."
 
A écouter ici : Canal Académies

14 | 06 | 2023
 
TROPHEES DE L’ADI
Anne Démians a présidé ce mercredi 14 Juin la remise des Trophées de
l’ ADI - Association des Directeurs Immobiliers​



Rendez-vous annuel, cette cérémonie a été précédée d’un table ronde sur le thème de « L’économie du partage, pour une société plus sobre​,
Ou comment l’urgence écologique et l’injonction de sobriété imposent l’économie du partage comme une opportunité créatrice de valeur face au changement de paradigmes sociologiqu
e, économique et écologique. »

Cette table ronde, animée par Yves Thréard, directeur adjoint Le Figaro, a permis de croiser les regards de 
Véronique Bédague, PDG, Nexity,
Mikaël Lemarchand, Directeur de l’Engagement Social, Territorial et Environnemental, SNCF,
et Anne Démians.

 

1686823666613.jfif

26 | 05 | 2023
 
Kheox donnera la parole à Anne Démians mercredi prochain à 14h30 lors d'un webinaire sur la réversibilité des bâtiments pour une ville décarbonée.

Inscrivez-vous gratuitement par ici 👉 : GO TO WEBINAR

 

visuel.jfif

17 | 05 | 2023
 
Anne Démians sera à l'ENSA de Strasbourg pour une conférence "carte blanche" mardi 23 mai à 18h30
 
👉Pour suivr
e cette conférence en direct ou la revoir,
     RDV sur la chaîne YouTube de l'ENSAS

 

affiche.jpg

09 | 05 | 2023
 
📢 Retrouvez Anne Démians mercredi 10 mai à partir de 17h30 à la Librairie de l'Institut de France.
 
Elle y présentera « La Réversibilité des bâtiments pour une ville décarbonée », paru aux éditions Le Moniteur.

👉 
PAR ICI pour lire un extrait du livre

A demain !


 

01_INVIT_MAIL_A.DEMIANS.png

09 | 05 | 2023
 
📢 Retrouvez Anne Démians mercredi 10 mai à partir de 17h30 à la Librairie de l'Institut de France.
 
Elle y présentera « La Réversibilité des bâtiments pour une ville décarbonée », paru aux éditions Le Moniteur.

👉 
PAR ICI pour lire un extrait du livre

A demain !


 

01_INVIT_MAIL_A.DEMIANS.png

26 | 04 | 2023
 
📢 A partir d’aujourd’hui, retrouvez en librairie notre ouvrage « La Réversibilité des bâtiments pour une ville décarbonée » aux éditions Le Moniteur. 
 
Fruit d’un travail collégial et pluridisciplinaire, cet ouvrage est, avant tout, une contribution opérationnelle à destination des acteurs de la fabrique de la ville. Il est la preuve que rêver la cité de demain ne se fera pas sans l’architecture ; et qu’elle est un acte politique au centre des changements indispensables de notre société.

Contributeurs :
Magali Delhaye-Cottave, Directrice générale du groupe CSD
Michel Klein, Directeur général adjoint de la Mutuelle des Architectes Français assurances
Patrick Baguet, Directeur des opérations chez Casso et Associés
Quentin Agasse, Chargé de développement immobilier chez Icade
Bruno Georges, Directeur de l’innovation et du développement de grands projets chez Oteis Conseil & Ingénierie
Sebastiao Salgado, Photographe, membre de l’Académie des beaux-arts
Cédric Villani, Mathématicien et homme politique, membre de l’Académie des sciences
Etienne Ghys, Mathématicien et secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences

👉 PAR ICI pour lire un extrait du livre


👉PAR LA pour la boutique en ligne

 

24XW51~1.JPG

03 | 04 | 2023
 
NANCY THERMAL ouvert au public !
 
Nous sommes heureux de partager avec vous l’ouverture de Nancy Thermal au public !
La première étape de l’ouverture s’est réalisée ce samedi 1er avril, pour la partie Sports et Loisirs, dont les bassins olympiques.
L’espace bien-être ouvrira le 15 avril.
Les premières cures débuteront quant à elles à partir du 15 mai.
 
👏 Nous remercions l’ensemble des acteurs qui ont contribué à la bonne conduite de ce projet patrimonial remarquable !

Mathieu Klein, Maire de Nancy, Président de la Métropole du Grand Nancy
François Werner, Premier Vice-Président en charge de l’attractivité, du développement économique/Tourisme et de Nancy Thermal ;
Bruno Verbaere, Président de la société de projet Grand Nancy Thermal Développement ;
Anne Démians, épaulée par son équipe en interne 👋
Marielle Kremp, directrice de projet et Coline Jacquet, chef de projet ;
Nicolas Chabanne, Architecte, Président de l’agence Chabanne (Chabanne Architecte et Chabanne Ingénierie) ;
Pierre-Antoine Gatier, Architecte en Chef des Monuments Historiques ;
Marc Reymann , Directeur des travaux de Bouygues Batiment Nord-Est ;
Egis, BET Structure ;
VP & Green engineering, BET façade ;
Bernard Riac, Directeur de ValVitalCompagnie Européenne des Bains.


🎬 Cliquez pour voir la vidéo


Crédit photo : Cyrille Weiner

wec2303_AAD_Nancy_Thermal_S1530566.jpg

01 | 02 | 2023
 
Anne Démians était dans Télématin

Sophie Adigard a donné la parole à Anne Démians dans Télématin le 1er février dernier, dans le cadre de son installation à l'Institut de France. 
L'occasion de revenir sur son nouveau rôle à l'Académie des beaux-arts, ainsi que sur son parcours et ses perspectives.

🎬 Cliquez pour revoir la séquence !

043_DemiansInstallation (1).jpg

20 | 01 | 2023
 
2023

Anne Démians et son équipe vous souhaitent une bonne année 2023 !


Crédit photo : David Atlan

18 | 01 | 2023
 
 Anne Démians est installée aujourd’hui à l’Académie des beaux-arts.

Première femme architecte élue dans la section d’architecture des beaux-arts, elle occupera le fauteuil IV précédemment occupé par l’architecte Roger Taillibert.

« Vivre l’institut, c’est partager avec des figures considérées comme les plus belles parmi les lettres, les arts et les sciences, des sujets importants sans qu’ils ne soient jamais soumis à des temps trop courts pour que l’essentiel apparaisse.

Vivre l’Institut, c’est continuer, avec la compagnie, à être utile, à vivre et à rêver… »

🎬 Retrouvez la cérémonie sur la chaine YouTube de l’Académie !



Photo : crédit David Atlan, Louis Vuitton

LV_AnneDemians-1__David Atlan.jpg

04 | 01 | 2023
 
Tribune libre |
Rêver la ville de demain, Anne Démians


"Nous n’avons plus les moyens d’imaginer l’évolution des villes et de ses usages par le classique et récurrent processus de déconstruction-reconstruction, qui pose le double problème des émissions de carbone et de la pénurie de matériaux à terme. Au regard des cycles économiques qui évoluent de plus en plus rapidement, la réversibilité des bâtiments peut offrir des alternatives environnementales et économiques susceptibles d’intégrer le temps long dans le développement de la ville. L’adaptabilité des espaces construits permet d’ajuster les évolutions des villes aux besoins de nos modes de vie. La récente pandémie en est le dernier épisode."

👉 Retrouvez cette tribune dans le dernier numéro de BOOKSTORMING - ARCHISTORM

15 | 12 | 2022
 
NANCY THERMAL
Achèvement des travaux
1ère étape vers la livraison

 
La réalisation des ouvrages de Nancy Thermal vient de s’achever. C'est le début d'une nouvelle phase de réglages techniques autour de l’eau, avant l'ouverture au public prévue au printemps 2023.

A cette occasion, une conférence de presse s’est tenue ce matin sous le nouveau dôme, en présence de
Mathieu Klein, Maire de Nancy, Président de la Métropole du Grand Nancy ;
François Werner, Premier Vice-Président en charge de l’attractivité, du développement économique/Tourisme et de Nancy Thermal ;
Bruno Verbaere, Président de la société de projet Grand Nancy Thermal Développement
;
Bernard Riac, Directeur de ValVital, Compagnie Européenne des Bains ;
Et Anne Démians.
 
« Au cœur de la région Grand Est et de l’espace européen, Nancy renoue avec son histoire thermale, démarrée au début du 20e siècle, avec la création d’un véritable complexe aqualudique et sportif.
Ce nouvel équipement métropolitain, à destination de tous les publics, propose sur un même site une multitude d‘activités et de prestations : loisirs, sports, santé et bien-être.
Accolé à un écrin de verdure, le parc historique de Sainte-Marie, à deux pas du musée de l’École de Nancy et du Campus Artem, Nancy Thermal jouit d’une situation idéale et d’un environnement urbain exceptionnel.
La Métropole du Grand Nancy dispose désormais du seul établissement thermal et aquatique en France situé en cœur de ville. Son ouverture au public est prévue au printemps 2023. »
 

1671119266096.jfif
FIABCI.jfif

06 | 12 | 2022
 
41ème FIABCI, The International Real Estate Federation, à Taiwan
 
Anne Démians sera aux côtés de Francis Rambert, Marc Barani, Francis Soler et Jacques Rougerie, pour débattre sur la transversalité de l’évolution de l’architecture, lors du 41ème FIABCI, The International Real Estate Federation.
 

 

30 | 11 | 2022
 
LAUREATS | Hôtel logistique urbain à Lezennes
Groupement GSE – Architectures Anne Démians

 
Nous sommes heureux de partager avec vous les premières images de notre projet « Matrice », lauréat de la consultation lancée par La Poste Immobilier pour la réalisation d’une plateforme industrielle à étage de type « Hôtel Logistique Urbain » à Lezennes.
 
Ce projet se situe dans la Zone d’Activités du Hellu à Lezennes, à proximité immédiate de Lille, sur le terrain d’un ancien centre de tri postal libéré progressivement de ses activités depuis 2009.
La parcelle de 5 hectares disponible offre un potentiel de reconversion important, dans un secteur bénéficiant d’une politique de redynamisation urbaine portée par la Métropole Européenne de Lille (MEL).
 
L’un des enjeux forts du projet est de réaliser un bâtiment emblématique et adapté à la transformation des activités du Groupe La Poste, mais aussi et de contribuer à terme à désenclaver le quartier avec la création d’une nouvelle voie au cœur de la parcelle. 
 
Cet hôtel industriel abritera une activité de logistique de 12 000 m² au sol environ, ainsi que des cellules d’activité en étage sur environ 6 000 m² (12 cellules de 500 m²) ; intégrant du stationnement accessible par des véhicules de 12 tonnes.
Au terme des travaux, les espaces pourront s’ouvrir à des activités postales ou des entités externes.
 
La superposition des fonctions permet d’anticiper l’évolutivité du bâtiment et de libérer de l’espace au sol, pour laisser la part belle à la re-végétalisation du site et à d’autres programmes le cas échéant.
L’organisation urbaine et la compacité du projet permettent ainsi de dégager 15% d’espace végétalisé en pleine terre, soit plus de 5 100 m², favorisant le retour de la biodiversité avec la plantation d’espèces végétales locales.
Matrice s'inscrit dans la politique de la démarche Zéro Artificialisation Nette et de limitation de l'étalement urbain.
 
Cette plateforme, véritable signal urbain et architectural entouré de paysage, rompt avec les codes classiques de ce type d’équipements.
A sa livraison en 2025, elle s’imposera comme une vitrine de la reconversion des friches industrielles, en faveur de l’écologie, de la ville décarbonée et du dynamisme territorial.

 
📃👇🏽 Pour en savoir + :
https://laposteimmobilier.fr/actualites/logistique-urbaine-le-groupe-la-poste-sengage-en-faveur-de-villes-plus-respirables

1.LEZENNES OUEST-01.jpg

29 | 11 | 2022
 
Journée de l'aménagement et de l'urbanisme
SCET | Services Conseil Expertises et Territoires


Journée de l'aménagement et de l'urbanisme
SCET | Services Conseil Expertises et Territoires

👉 Regards croisés : béton année zéro ?
Une table ronde organisée par la Revue Urbanisme.

Anne Démians sera aux côtés de Alexandre Monnin, Djamel Klouche, Rachel Linossier, avec Julien Meyrignac.

Pourquoi et surtout comment la réversibilité des bâtiments doit-elle devenir la norme ?
Quels sont les principaux freins à la réversibilité et comment peuvent-ils devenir des leviers de son déploiement ?

📅 Aujourd’hui à 11h30
📍 Le CENTQUATRE-PARIS, 5 Rue Curial, Paris XIXe

 

Pages de garde - REVER-CIVILITE.jpg

18 | 11 | 2022
 
Toute l’équipe Architectures Anne Démians s’est rendue sur le chantier LA(S)NIERES, à Asnières-sur-Seine.

Le projet de logements La(s)nières des lots B1, B2 et B5 s’inscrit dans la ZAC PARC D’AFFAIRES à Asnières-sur-Seine. 

La livraison est prévue pour le 1er trimestre 2023.

Le projet est issu d’un long processus de Workshop commencé en 2015, regroupant l’aménageur CITALLIOS, les architectes Architectures Anne Démians, Atelier(s) Alfonso Femia, Ateliers 2/3/4/, Edouard François int. Friba, MFR Architectes, PietriArchitectes, Carta - Reichen et Robert Associés Architectes Urbanistes, Architectures Rudy Riciotti,
ainsi que l'architecte coordinateur de la ZAC Agence TER.

Dans cette composition plurielle, les La(s)nières de Anne Démians se détachent par un jeu graphique de strates contrastées en noir et blanc.  
 
Maître d'ouvrage B1 : OGIC
Maître d'ouvrage B2 : Icade / BPD MARIGNAN
Maître d'ouvrage B4 B5 : Eiffage Immobilier IDF
Maitrise d'œuvre d'exécution B1 B2 : ART X BAT

IMG_3473.JPG
IMG-20221118-WA0006.jpg

10 | 11 | 2022
 
Un livre, un lecteur
 
Anne Démians est venue présenter "Le pont sur la Drina", ​de Ivo Andric
à Florence Berthout, maire du 5e arrondissement de Paris, dans le cadre de son émission "Un livre, un lecteur".

"Le pont, symbolique d'urbanité extraordinaire."

https://www.youtube.com/watch?v=a-g1CHKjhEY

20 | 10 | 2022
 
Nouvelle distinction pour les trois tours des Black Swans,
Immeubles à Destination Indéterminée

 
La 2e édition du concours international d’architecture WATA a récompensé il y a quelques jours les Black Swans d’une mention spéciale pour le prix « Découvrir – Loisir, Tourisme et Divertissement ».
Les Black Swans avaient déjà été récompensées en 2021 avec le « Prix Habiter Logements Collectifs » par Architecture Aluminium Technal.
 
 
Black Swans est un projet à usages mixtes composé d’appartements résidentiels, d’un hôtel, de logements étudiants, de bureaux et de commerces.
Cette réalisation pose les bases d’un modèle de bâtiment mixte qui s’adapte suivant les sites et les programmes.
Elle combine une écriture contemporaine et unique pour l’ensemble des programmes de l’opération, assurant la réversibilité dans le temps de l’ouvrage.
La réversibilité accompagne un nouveau changement de paradigme de l’architecture au profit de la ville pour assurer une qualité d’usages dans le temps long.
 
Livrées en 2019, les Black Swans ont servi de référence pour établir le label IDI (Immeuble à Destination Indéterminée) déposé en 2016 conjointement par Icade et Anne Démians.
Ce modèle, à travers ses qualités et ses contraintes, propose des surfaces disponibles dont la destination peut être revue à toutes les étapes de la vie de l’opération.
 
Il se caractérise par trois dispositifs :
1/ une coursive qui vient entourer le bâtiment et qui permet de marquer l’identité architecturale du projet.
C’est aussi une pièce qui garantit une certaine urbanité, sorte de filtre entre l’espace public et les logements ou les bureaux.
Cette coursive plus ou moins étroite, devient un balcon devant un logement et passage d’entretien devant un bureau. Dans des situations plus privilégiées (face au canal) elle se transforme en loggia.
2/ Ses distributions verticales qui sont conçues avec des mesures conservatoires pour être conforme aux normes de sécurité à la fois des logements et des bureaux.
Elles sont placées au centre des bâtiments afin de réserver la totalité du linéaire de façades aux surfaces utiles.
3/ Une trame unique qui est arrêtée pour les différents programmes.
Cette disposition est essentielle pour l’adaptabilité de l’opération aux évolutions programmatiques et pour l’optimisation de son coût de construction.
 
Les Black Swans constituent une alternative à l’expression de la mixité.
Plutôt qu’une collection d’objets figés dans une certaine temporalité, les trois tours des Black Swans forment une masse harmonieuse qui préserve une cohérence esthétique quelle que soit son évolution, en se projetant dans l’intemporalité.

ARM190418-250_Martin Argyroglo.jpg
IMG_2703.jpg

14 | 10 | 2022
 
Face à la crise écologique, Le logement de demain existe-t-il déjà ?

Anne Démians était aux côtés de Tristan Rivet pour cette table ronde animée par Jean-Louis Violeau et organisée par le Conseil Régional de l'Ordre des Architectes des Pays de la Loire.


https://www.youtube.com/channel/UCn0D1bfuCoa6sp48xl57yAA

11 | 10 | 2022
 
Nancy Thermal, livraison J-60 !
 
Notre équipe s’est rendue ce mardi à Nancy, à 2 mois jour pour jour de la livraison de Nancy Thermal !
Une visite de presse organisée en présence de l’ensemble des acteurs de ce projet d’envergure.
 
- Mathieu Klein, Maire de Nancy,
  Président de la Métropole du Grand Nancy
- François Werner,
  Premier Vice-Président en charge de l’attractivité,
  du développement économique/Tourisme et de Nancy Thermal

- Anne Démians,
  Architecte, urbaniste, académicienne
- Nicolas Chabanne,
  Architecte, Président de l’agence Chabanne 
  (Chabanne Architecte et Chabanne Ingénierie)

- Bernard Riac,
  Directeur de ValVitalCompagnie Européenne des Bains
- Marc Reymann,
  Directeur des travaux - Bouygues Bâtiment Nord-Est
- Bruno Verbaere,
  Président de la société de projet Grand Nancy Thermal Développement
 
 
« Cette réalisation des thermes s’inscrit dans la grande tradition artistique et architecturale de Nancy. Il s’agissait de terminer une œuvre inachevée, de renouveler le regard que l’on porte sur cette architecture patrimoniale, de restaurer un rapport fusionnel entre architecture et nature et de réinventer les usages des thermes.
C’est par un travail de synthèse spatiale et programmatique que nous avons proposé, avec l’expertise des services de la Métropole du Grand Nancy, de l’exploitant ValVital et de l’agence Chabanne, un lieu unique en Europe pour la diversité de ces activités autour de l’eau.
Ce site, irrigué par une source thermale, permettra d’accueillir des publics de toutes les générations, notamment avec un complexe aqualudique et sportif, un espace bien-être, un centre thermal, un hôtel, un restaurant, des lieux de restauration rapide, des terrasses, et un parc thermal public adossé sur le parc Sainte-Marie. »


📺👇
https://www.france.tv/france-3/grand-est/jt-19-20-lorraine/4154362-emission-du-mardi-11-octobre-2022.html
📃👇
https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/10/17/nancy-ouvre-un-centre-thermal-qui-se-passe-de-chauffage_6146114_3234.html
📃👇
https://immobilier.lefigaro.fr/article/a-nancy-le-chantier-des-thermes-de-la-ville-touche-a-sa-fin_4459c57a-4bab-11ed-89b9-1e855857f661
📃👇
https://www.estrepublicain.fr/culture-loisirs/2022/10/12/nancy-thermal-derniere-ligne-droite-d-un-chantier-d-exception

IMG_20221011_143651_retouché.jpg
IMG_20221011_154247.jpg

04 | 10 | 2022
 
Anne Démians est l'invitée du 20e épisode du podcast Hors concours.

Au micro de David Abittan, elle développe, au cours de la discussion, sa vision de l'architecture, avant tout rationnelle, adaptée au territoire sans pour autant délaisser la dimension «poétique» et esthétique de chacun des ouvrages livrés.

👇 A écouter ici :

hors concours.JPG
parole d'archi.JPG

27 | 09 | 2022
 
Anne Démians est l'invitée de Chroniques d'Architecture pour le 10e épisode du podcast "Parole d'Archi"

Christophe Leray a donné la parole à Anne Démians pour le 10e épisode de "Parole d'Archi", le podcast de CHRONIQUES D'ARCHITECTURE.

Anne Démians évoque dans ce podcast les leviers de la réversibilité, sur lesquels elle reviendra en profondeur dans Rêver-Civilité, un ouvrage issu des réflexions menées par notre agence et complété par de nombreux intervenants.

Rêver-Civilité paraîtra chez Le Moniteur au 1er trimestre 2023.

👇 A écouter ici :


 

09 | 09 | 2022

 

🚧 Le chantier de l’ESPCI a reçu de la visite ! 🚧

Nous avons été très heureux d’organiser une visite presse hier matin du chantier de l’ESPCI afin de partager son avancée, en présence de
Marie-Christine Lemardeley, Adjointe à la Maire de Paris en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la vie étudiante.
Vincent CROQUETTE, Directeur Général de l’ESPCI
- Dimitri Roditchev, Professeurs-chercheur à l’ESPCI
BERNOU Thierry, Directeur de chantier, Dumez Île-de-France - VINCI Construction France - Dalkia

Le gros œuvre du bâtiment cœur s’est achevé et laisse place à la pose des panneaux en façade et aux premiers aménagements intérieurs. Des avancées considérables pour ce chantier d’envergure en plein cœur de Paris, dont la phase 1 s’achèvera à l’été 2023.

L’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de Paris abritera a termes des laboratoires à la pointe de la modernité, conçus sur mesure avec les enseignants, les chercheurs et les étudiants. L’école sera plus sécurisée, plus accessible et plus performante.

« Nous avons pensé la future ESPCI comme un établissement tourné vers une organisation complète et précise, fondue en priorité autour de son programme et de ses obligations urbaines, avec une perspective lointaine : celle de durer.
La pérennité d’un bâtiment est liée à la double faculté qu’il a de conserver ses caractéristiques dans le temps, et de supporter des évolutions.
Dans une école d’ingénieurs largement tournée vers la recherche, cet objectif est d’autant plus essentiel que les usagers sont très attentifs à l’efficience de leurs locaux en fonction de l’évolution de leurs thématiques de recherche.
L’évolutivité du projet passe par la mise en place d’un squelette technique simple, lisible et flexible. » Anne Démians

Architectures Anne Démians remercie l’ensemble des acteurs qui ont contribué à la mise en place de cette visite.

Nous remercions également l’ensemble des équipes qui sont mobilisées à nos côtés au quotidien sur site :
ESPCIEPAURIF (Etablissement Public d'Aménagement Universitaire de la Région Ile-De-France)Dumez Île-de-France - VINCI Construction FranceDalkiaSimeon Structure & Facade System

IMG_20220908_100004_retouché.jpg
IMG_20220908_101753_retouché.jpg

12 | 09 | 2022
 
Le Podcast Dixit.net est en ligne !

Anne Démians nous parle de réversibilité, à travers l’exemple des Black Swans, trois tours livrées à Strasbourg en 2016.

« Comment construire de façon plus durable avec des bâtiments qui peuvent changer d’usage pour éviter toute déconstruction. »

Un Podcast dixit.net
Merci à Sylvain Grisot pour cet échange de qualité.

Pour écouter ce podcast : https://anchor.fm/dixitnet/episodes/12-Anne-Dmians--Les-Black-Swann-e1lojgh/a-a8aagt0 

 

22 | 07 | 2022

 

Fondation Palladio sous l'égide de la Fondation de France |

Anne Démians est fière de participer au Sommet 2022 de l'Université de la Ville de Demain !


L’Université de la Ville de Demain sous l’égide de la Fondation Palladio, présidée par Bertrand de Feydeau et vice-présidée par Méka Brunel organise son 2ème sommet sur 24H ces 21 et 22 juillet 2022.

Rendez-vous annuel dédié aux grands enjeux urbains, l’Université de la Ville de Demain offre un mode inédit de collaboration et de coproduction à ceux qui gouvernent, conçoivent, financent et construisent les villes, ceux qui en parlent et ceux qui les vivent.

C’est dans les villes, où vit déjà la plus grande part de la population mondiale, que s’expriment le plus manifestement les opportunités et les tensions propres aux grandes transitions de ce siècle : démographique, numérique, sociale et environnementale. C’est aussi dans les villes que se préparent les réponses à ces nouveaux défis planétaires. En réunissant des décideurs économiques et politiques, des chercheurs-experts, des représentants de la société civile et des médias, l’Université de la Ville de Demain appelle les acteurs de la ville et des lieux de vie, qui portent une responsabilité commune, à s’unir pour faire face à ces enjeux inédits et coopérer pour faire émerger les solutions de demain.

👉 + d’infos sur la fondation Palladio : https://fondationpalladio.fr/presentation-4/

UVD_logo_couleur_long.png
1658740874190.jfif

20 | 07 | 2022

Le chantier de l'Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielles de la Ville de Paris dans le 5e arrondissement avance rapidement !

Le gros œuvre se termine et les façades sont en train d’être montées.
 
Ce projet exceptionnel au cœur du Paris historique est l’occasion d’articuler l’avenir de l’Enseignement supérieur scientifique et de la Recherche, avec une réalisation d’un genre nouveau, au bénéfice des expérimentations et de l’intuition scientifique.
 
Il s’agit à terme :
- d’augmenter la surface de l’école (35 000 m² SDP) pour répondre à l’accroissement de ses besoins et lui offrir un cadre propice aux rencontres internationales ;
- de réaliser des laboratoires à la pointe de la modernité, adaptables aux besoins multiples des 300 chercheurs et enseignants-chercheurs et des 200 doctorants.
 
Nous sommes pleinement engagés auprès du maître d’ouvrage afin de lui livrer une réalisation exemplaire et de qualité.
 
Maître d'ouvrage : ESPCI Paris - PSL
Maître d'ouvrage délégué : EPAURIF (Etablissement Public d'Aménagement Universitaire de la Région Ile-De-France)
Architecte : Anne Démians
BET Structure et Façades : VP & Green engineering
BET Fluides et Électricité : Barbanel et CERIS
Paysagiste : APRES LA PLUIE, PAYSAGISTES
Acousticien : jean paul lamoureux
Architecte en Chef des Monuments Historiques : Pierre-Antoine Gatier
Direction de travaux : CICAD
Entreprises : Dumez Île-de-France - VINCI Construction FranceDalkiaSimeon Structure & Facade System

#ESPCI #chantier #grosoeuvre #laboratoires #architecture #restructuration #patrimoine #flexibilité #paris #recherche #innovation #sciences

📷 : Nicolas Thouvenin photographe - Dumez Île-de-France - VINCI Construction France / 

        Alain Sabounjian - Architectures Anne Démians

ESPCI_4161_170522.jpg
IMG_7629.JPG
ESPCI_4169_170522.jpg
ESPCI_4180_170522.jpg
IMG_7599.JPG
IMG_7639.JPG

15 | 06 | 2022

Invitation | Les rencontres de l'Académie

Le climat change… comment changer nos villes ?

Nous sommes ravis de vous convier au débat autour de l’Architecture, du Climat et du Paysage, qui se tiendra mercredi 22 Juin à 18h sous la Coupole du Palais de l’Institut de France.

 

L’indispensable prévention des risques climatiques nous impose des mutations profondes dans l’acte de construire et d’aménager nos paysages urbains. Plus que jamais il s’agit de penser, d’inventer des méthodes d’action entre rêves et pragmatismes.

 

Anne Démians, Eric Daniel-Lacombe, Bas Smets et Magali Reghezza-Zitt réfléchiront ensemble aux solutions qui façonneront notre monde futur.

 

Animé par Philippe Tretiack, architecte-urbaniste, journaliste, écrivain et correspondant à l’Académie des beaux-arts.

 

VENEZ NOMBREUX !

👉 Pour vous inscrire : conference@academiedesbeauxarts.fr 👈

Une captation vidéo intégrale est visible en cliquant ICI 

invitation-Rencontres-de l'Académie des beaux-arts-22.06.2022-1.jpg
invitation-Rencontres-de l'Académie des beaux-arts-22.06.2022-2.jpg

07 06 | 2022

NDA Magazine | Garder durablement

"Evoquer le développement durable conduit trop souvent à confondre deux visions et pratiques contradictoires : le recours strict à la norme - prôné par les plus cartésiens - et la décroissance verte, défendue plutôt par une jeunesse désemparée.

Tous les acteurs de la construction de nos villes et territoires explorent au quotidien le vaste champ des possibles qui relie ces deux univers a priori opposés. NDA aurait pu dresser le portrait d’un concepteur adepte des matériaux biosourcés, chantre de l’architecture bois, spécialiste des bilans bas-carbone… En invitant Anne Démians, nous tenions à rendre hommage à une architecte volontaire ayant su depuis 27 ans concilier un sens critique aigu de sa discipline et la volonté de mettre en œuvre ses recherches théoriques au service d’une approche globale et transversale de la ville durable, car mutable. Elle sera bientôt la première femme architecte à être installée à l’Académie des Beaux-Arts !"

20220601_NDA_AD_Page_1 light.JPG

02 06 | 2022

Agenda | Conférence à la Maison de l'Architecture en Ile-de-France

Mercredi 15 Juin à 19 heures

 

Mixité, flexibilité, évolutivité :

Quand le bâtiment s’ouvre aux usages multiples

Accueillir à la fois des bureaux, des logements, une crèche ou tout autre activité et même ce que l’on pourrait imaginer comme autre usage… : à contre-pied de la traditionnelle conception des bâtiments construits sur le principe d’un lieu pour un usage, architectes et urbanistes ouvrent la voie au déploiement de projets créatifs répondant aux besoins des villes et de leurs usagers.

Bâtiments multi-usages, édifices polyvalents, mixité fonctionnelle, flexibilité programmatique, évolutivité et réversibilité sont autant de solutions destinées à repenser la conception des espaces, combiner plusieurs utilisations dans un seul lieu tout en offrant la possibilité de réinventer les usages.


Conférence animée par Olivier Leclercq, architecte.


Programme : 
18h45 – Accueil à la Maison de l’architecture Ile-de-France
19h00 – Début de la conférence
• Anne Démians, architecte fondatrice, Architectures Anne Démians
Réversibilité ou Rêver-Civilité
• Jean-Lou Boisseau, associé, LOBJOY-BOUVIER-BOISSEAU Architecture
Immeuble Pergolèse
• Olivier Laurent, associé, Atelier Cambium
Exosquelette et changement de destination
• Guillaume Aubel, architecte fondateur, Beluga Studio
Le Mattern Lab
20h45 – Cocktail
Crédit photo : Villa Rohan, Atelier Cambium ©Ivan Mathie

________


Entrée libre
Inscription obligatoire par ICI
Maison de l’architecture Ile-de-France – Chapelle des Récollets
148, rue du Faubourg Saint-Martin
75010 Paris

________

 

Pour visionner la conférence en direct ou différé :

https://www.youtube.com/teleacier

30 | 05 | 2022

Radio Immo, les clefs de la ville de Nancy |

Grand Nancy Thermal, patrimoine mis à l'honneur

Anne Démians a accueilli Fabienne Lissak de Radio Immo pour lui présenter le projet du Grand Nancy Thermal, dont la livraison est prévu fin 2022.

Retour sur ce projet emblématique, maquette à l'appui. 

🎬 👉 Pour visionner la vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=Iv4BCISQ5E0&t=1s

📄 👉 Pour lire l'article :

https://immobilier.lefigaro.fr/annonces/edito/acheter/j-achete/immobilier-les-cles-de-la-ville-a-nancy

photo radio immo AD.JPG

29 | 04 | 2022

Grand Nancy Thermal
Et pendant ce temps-là à Nancy, les bassins se remplissent… !

 

📷 : Bouygues Batiment Nord-Est / Coline Jacquet, AAD

3_IMG_1378.JPG
4_IMG_1377.JPG
1_DJI_0590.jpg
2_DJI_0531.jpg

26 | 04 | 2022

Le chantier de l’Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielles dans le 5e arrondissement de Paris prend de la hauteur !

 

Le chantier de l’Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielles dans le 5e arrondissement de Paris prend de la hauteur !
 
Nous partageons avec vous ces quelques clichés de l’avancée du gros œuvre sur ce chantier emblématique.

L’ESPCI, école de 7 Nobels français, se veut ouverte sur la ville, accessible, favorisant rencontres, créativité, et diffusion du savoir scientifique avec le grand public. Elle comporte des laboratoires de haute technicité, des auditoriums de grande capacité, une bibliothèque, une cafétéria, un foyer des élèves et des forums, véritables lieux de rencontre et d’échanges entre le public et les chercheurs de l’Ecole.

Le parti pris de la rénovation consiste en la conservation des façades historiques sur rue, constituant le socle mémoire de l'opération. Ce socle est surélevé d'une extension contemporaine sur trois niveaux. La trame répétitive assure une flexibilité maximale des laboratoires pour s'adapter aux modifications permanentes nécessaires à la recherche.



📷 : Dumez Île-de-France - VINCI Construction France / Alain Sabounjian, AAD

ESPCI_3374_100122.jpg
IMG-20220316-WA0002.jpg
IMG-20220316-WA0006.jpg

08 | 04 | 2022

Grand Nancy Thermal
Visite de chantier

 

" Je remercie Pascal Minault, Jean-Michel Mendret et Jose Liotet d’avoir initié cette visite de chantier du Grand Nancy Thermal sous un beau soleil nancéen, ainsi que pour leur confiance renouvelée tout au long du projet.
Ce fut un très beau moment lors duquel nous avons pu apprécier le chemin parcouru ensemble depuis le début du concours en 2018.


Il nous reste encore une année de travaux pour finaliser cette réalisation exceptionnelle !
Exceptionnelle, elle l’est par sa programmation pluridisciplinaire autour de l’eau, unique en France ; mais aussi par cette complémentarité assumée entre architecture patrimoniale et architecture contemporaine encadrée par l’expertise constructive complexe et exigeante que les équipes de Bouygues Bâtiment Nord-Est déploient !

Bravo à tous ! "

Anne Démians
 

📷  : Bouygues Bâtiment Nord-Est

Capture.JPG

30 | 03 | 2022

Rêver-Civilité
Un opuscule sur la réversibilité

 

Anne Démians, entourée de son équipe, livre à travers cet opuscule une contribution pour rêver une ville du futur décarbonée. 

Fruit d’une réflexion menée depuis plus de 10 ans, l’ouvrage de 90 pages s’articule autour de trois chapitres : les leviers de la réversibilité, concevoir réversible et Rêver-Civilité.

Destiné aux acteurs de la fabrique de la ville, ce memento est la version 1 d’une démarche active. Comment inscrire dans le temps long une réflexion sur nos territoires et nos villes ? Comment concevoir réversible ? Comment créer des passerelles entre une démarche plus systémique, scientifique et une attention sensible à notre environnement comme nouvelle base de la création pour nos villes et nos paysages de demain ?

Rêver-civilité rassemble un croisement de données réglementaires en vigueur, législatives, fiscales, énergétiques, des documents graphiques, des témoignages et des exemples de constructions réversibles réalisées ou en cours de réalisation.

 

Anne Démians y propose des mesures incitatives et des évolutions réglementaires pour construire moins et mieux. Plusieurs experts apportent leur éclairage sur les IMH (Immeuble de Moyenne Hauteur) : Magali Delhaye-Cottave, Directrice Générale du groupe CSD sur le cadre juridique, Patrick Baguet, Directeur des Opérations chez Casso & associés (24 années à la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris) sur la réglementation de la sécurité incendie, Quentin Agasse, Chargé de développement immobilier Icade sur le cadre fiscal, Bruno Georges, Directeur de l’Innovation et des grands projets chez Oteis, et Hervé Manet, Conseiller du Président chez Léon Grosse.

La notion de réversibilité acte un nouveau changement de paradigme de l’architecture au profit de la ville. Cet opuscule propose quelques pistes pour penser la ville du futur, plus agile et plus adaptable et provoquer des mutations profondes dans l’acte de construire, d’aménager nos territoires.

Remerciements à :
Éric Chenderowsky, Directeur Urbanisme et Territoires - Ville et Eurométropole de Strasbourg
Jean-Louis Subileau, Grand Prix de l’Urbanisme 2001
Roland Ries, Maire de Strasbourg de 2008 à 2020
Emmanuelle Baboulin, Directrice Foncière, Icade
Hervé Manet, Président de HMI, ancien Président d’Icade Promotion
Magalie Delhaye Cottave, Directrice Générale du groupe CSD
Patrick Baguet, Directeur des Opérations chez Casso & associés
Quentin Agasse, Chargé de Développement Immobilier chez Icade Foncière Tertiaire
Bruno Georges, Directeur de l’innovation, Directeur développement grands projets chez Oteis
Romain Nouvel, Chef de projet - Batiments et villes durables chez Oteis
Ainsi qu’à tout l’équipe Architectures Anne Démians

👇 Pour lire Rêver-Civilité : 
https://issuu.com/architecturesaad/docs/architectures_anne_demians_-_rever-civilite_-_vers
 

Pages de garde - REVER-CIVILITE.jpg
Concept_Blackswan_Apres_06 (Medium).jpg

23 | 03 | 2022

RDV au EnerJ-meeting de Paris le 31 mars 2022

 

Anne Démians vous a donné RDV le 31 Mars au Palais Brongniart pour parler de la réversibilité 


Elle a réalisé en binôme avec Bruno Georges (Oteis) un atelier d’immersion : « Adaptabilité des bureaux en logements : analyse pluridisciplinaire des facteurs de succès ».

L’occasion de présenter Rêver-Civilité, son opuscule sur la réversibilité qui propose quelques pistes pour penser la ville du futur, plus agile et plus adaptable et provoquer des mutations profondes dans l’acte de construire, d’aménager nos territoires.

👉 Pour voir ou revoir la conférence :  https://www.youtube.com/watch?v=crNKvPiL51Q

👉 Pour lire le Manifeste 2022 : https://www.enerj-meeting.com/manifeste

Image : IN&DI, ©Architectures Anne Démians

A-JARDIN-02.jpg
logo-large-2019.png

15 | 03 | 2022

RDV au MIPIM du 15 au 18 mars 2022

 

Anne Démians participera à deux conférences lors du MIPIM à Cannes :

 

  • Mercredi 16 mars de 10h30 à 12h, stand R7-G23, dans la partie Riviera

Avec le Ministère de la Culture

Table ronde : Innovation et grands projets, animée par Christine Desmoulins.

Permis d’innover : quelles innovations ? Les grands projets urbains ou architecturaux permettent-ils l’innovation ?

Elle sera aux côtés de Damien Antoni et Achille Bourdon (AJAP 2018), Michel Rémon (architecte fondateur, Union des architectes francophones pour la santé - UAFS) et Michel Klein (directeur général adjoint, mutuelle des architectes français - MAF).

Vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=j9O8fgysCr0&list=PLI6XPvO3hGZRiY_s0A70wTOl1elA_cx1Z&index=2

 

  • Mercredi 16 mars de 14h30 à 15h, Pavillon United Grand Paris, stand Paris

Avec Paris&Co

TIME TO ACT, organisé par l’Urban Lab.
Entrer dans la décennie décisive : 10 défis urbains pour accélérer la transition.

Anne Démians y apportera son regard complémentaire d’architecte - Vision prospective.

Avec Marion Apaire et Iswann Ali Bénali.

Pour en savoir + :

https://www.mipim.com/en-gb.html# 

mipim 2022 logo.JPG
logo ministère de la culture.png
paris-co logo.jpg

03 | 03 | 2022

Comité de sélection de l’Appel à Manifestation d’Intérêt : 

Engagés pour la qualité du logement de demain

 

Anne Démians sera membre du jury de l’AMI Engagés pour la qualité du logement de demain.
 

Composée de concepteurs, de représentant·e·s de la maîtrise d’ouvrage, d’un élu, de personnalités qualifiées, de représentant·e·s des ministères et des partenaires institutionnels du programme, d'une journaliste et de citoyen·ne·s, la commission de sélection se réunira le 3 mars pour sélectionner les 100 projets lauréats de l’AMI Engagés pour la qualité du logement de demain :


Pour en savoir + :

https://engages-pour-la-qualite-du-logement-de-demain.archi.fr/actus/decouvrez-les-membres-de-la-commission-nationale-de-selection

jury AMI.png

16 | 02 | 2022

Anne Démians rejoint le Cercle des femmes de l’Immobilier

 

Le Cercle des Femmes de l’Immobilier existe depuis plus de 20 ans et porte les mêmes valeurs et ambitions depuis sa création :

UNIR des femmes reconnues par leurs pairs, représentant tous les métiers de l’immobilier et de la fabrique urbaine, pour créer un réseau d’amitié, d’entraide et de collaboration,

PARTAGER leurs savoir-faire et réflexions sur les nouvelles manières de faire,

ECHANGER sur des thèmes d’actualités relatifs à nos métiers notamment à travers des ateliers dédiés à des sujets précis,

ACCOMPAGNER les plus jeunes professionnelles talentueuses à travers le Cercle Complice.

 

Pour en savoir + :

https://www.femmes-immobilier.com/page/presentation

CFI_AD.jpg

09 | 02 | 2022

Année Internationale du Verre 2022

Conférence de lancement au Sénat

 

Les Nations Unies ont proclamé 2022 ‘’Année Internationale du Verre’’ en soulignant le rôle du verre dans les domaines scientifiques, économiques, artistiques et culturels. Le verre est essentiel à de nombreuses technologies vitales, il facilite la transition vers un monde plus durable et embellit nos vies. 

L’ambition de cette Année International du Verre est de mieux faire connaitre le matériau verre à un large public, de mettre en avant ses capacités d’innovation pour mieux répondre à nos défis et à nos enjeux futurs (décarbonation, économie circulaire, santé, durabilité entre autres), de rappeler ses atouts en termes de design, d’architecture et de créativité.

A cette occasion, Anne Démians interviendra ce vendredi 11 Février au Sénat pour stimuler la création et l’innovation de nouveaux assemblages esthétiques et techniques à partir du verre.

 

Pour voir la conférence :

https://www.youtube.com/watch?v=qxvtWH6rmB4

Année du verre_2022.png
Année du verre_sénat.jpeg

17 | 01 | 2022

Réversibilité : «Jouons sur les curseurs»

Retrouvez la tribune de Anne Démians pour Le Moniteur en ligne :

https://www.lemoniteur.fr/article/reversibilite-jouons-sur-les-curseurs-par-anne-demians-architecte.2185497

 


 

14 | 12 | 2021

« J'aime bousculer les frontières »

En juin dernier, Anne Démians a été la première femme architecte élue à l'Académie des beaux-arts. Elle entend y rappeler la dimension politique de sa discipline.

https://www.lemoniteur.fr/article/j-aime-bousculer-les-frontieres-anne-demians.2182927

 


 

02 | 12 | 2021

Le projet Black Swans remporte le Prix Habiter Logements collectifs, décerné par Architecture Aluminium Technal 2021

A l’occasion de son palmarès Architecture Aluminium Technal 2021, le jury a récompensé le projet des Black Swans qui a remporté le 1er prix dans la catégorie : Habiter Logements collectifs.
Le jury, présidé par Jean-Christophe Masnada, a mis en valeur « un projet situé qui prend en compte un contexte et une histoire. La rationalité du plan et des façades qui n’exclut en rien une grande poésie dans l’écriture du projet. La souplesse d’usage liée à la réversibilité du plan ».

Architecte Mandataire : Architectures Anne Démians
Maître d'ouvrage : Icade
Fabricant agréé Technal : Bluntzer

 

Pour en savoir plus :


https://app.frame.io/reviews/dfac5731-d427-48f7-beda-bcdd138b4865/d0001a2e-95d2-4e6c-8847-d4ba558964b7


Black Swans
 

ARM190418-250_Martin Argyroglo.jpg

02 | 12 | 2021

Nous vous donnons RDV Mercredi 8 Décembre à 11h pour l’Atelier n°1 du SIMI organisé par Paris Sud Aménagement :
Le squelette architectural – Le canevas du logement.

Un atelier mené par :

Jean Bocabeille, architecte

Pierre Sorel, président Hibana

Anne Démians, architecte

Laurent Esmilaire, architecte, Eric Lapierre Expérience

 

Et encadré par Christine Hoarau-Beauval, historienne de la ville contemporaine.

 

Quand : Mercredi 08/12 à 11H
Où : SIMI, Stand E75

SIMI Mercredi 8-12-2021 AM ©Frédéric Guina (44).jpg
PariSudam_programme_bat_Page_1.jpg

16 | 11 | 2021

RDV lundi 06/12 à 13h en direct sur Facebook avec Anne Démians qui parlera de la réversibilité : de la théorie à l'action.


Après les Voix « Déconfinées », « Photographiées », aujourd’hui les Voix « In(é)dites » recueillent les paroles, les interrogations et les réflexions de celles et ceux qui interviennent sur et pour les lieux de vie.

Le vingtième entretien du cycle de webconférences « Voix In(é)dites » donnera la parole à Anne Démians, architecte, urbaniste, Architectures Anne Démians autour du thème : « La réversibilité : de la théorie à l’action »

 

Pour voir l’intervention et poser vos questions en direct : 

cutt.ly/UhY8ZrU
https://cutt.ly/CTCzWO5

MA-IDF_VoiX-Inédites-Anne-Démians-1024x540.jpg
ACTU-TOP

16 | 11 | 2021

Un grand merci à INNOVAPRESSE pour avoir sélectionné Architectures Anne Démians parmi « les 100 qui font la ville » !

Anne Démians participera demain au diner de gala qui clôturera Le Forum des Projets Urbains édition 2021

« Je m’attacherai à inscrire l’architecture comme un vecteur d’analyse de la société, un témoin de notre histoire et un matériau actif qui nous propulse dans les évolutions ultra rapides de notre société. L’architecture a un rôle social, culturel, économique, politique et environnemental. Elle doit contribuer à l’adaptabilité de nos modes de vie face aux puissantes transformations de la ville et aux états de crise »

https://www.les100quifontlaville.fr/

Lire la suite

AD_100.jpg

17 | 10 | 2021

Journées nationales de l'architecture - Exposition à la maison de l'architecture en Île-de-France

"Ce que fait la maquette à l'architecture"

La maquette de notre projet Flying Lane a été exposée à la Maison de l’Architecture Ile-de-France dans le cadre des Journées nationales de l'architecture.

Outil de conception, d’exploration, d’expérimentation, de représentation et de médiation, la maquette permet autant de penser le projet que de le faire parler.

photo exposition.jfif
photo maquette flying lane.JPG

14 | 10 | 2021

Anne Démians a participé au Jury du Concours international d'Architecture de la Fondation Jacques Rougerie, édition 2021

« Habiter la mer – Habiter l’espace »

Le concours international d’Architecture annuel soutient et accompagne le développement de projets architecturaux visionnaires, biomimétiques, dans la Mer, dans l’Espace ou répondant aux enjeux de la Montée des Océans.

Inspirés du génie de la nature, les projets récompensés portent une identité culturelle et artistique forte et originale et sont le fruit d’une collaboration étroite entre les disciplines scientifiques et artistiques.

https://www.fondation-jacques-rougerie.com/concours

jury rougerie.JPG

08 | 10 | 2021

Conférence inaugurale d’Anne Démians à la Cité administrative d’Evry

A l’occasion des Journées Nationales de l’Architecture 2021 et des 50 ans de la Cité administrative d’Evry, Anne Démians, membre de l’Académie des Beaux-Arts, donnera la conférence inaugurale d’une série de tables rondes « Cités administratives et villes nouvelles, de l’héritage aux avenirs possibles » avec des professionnels de la ville.

Date :  Samedi 16 octobre 2021 de 9h45 à 10h15

Lieu : Tribunal Judiciaire d’Évry-Courcouronnes, 9 rue des Mazières 91000 Évry-Courcouronnes Évry Essonne.

https://vimeo.com/user79619216/download/650662447/5b7c3f5ad2

https://www.unidivers.fr/event/cites-administratives-et-villes-nouvelles-de-lheritage-aux-avenirs-possibles-tribunal-judiciaire-devry-courcouronnes-2021-10-16/

2021.10.16_conference-evry-300x229.jpg

08 | 09 | 2021

Anne Démians, Présidente du jury des Awards Façades 2021

Anne Démians sera la Présidente du jury des Awards Façades 2021, organisé par FACADES2build.

Les Awards Façades sont des distinctions annuelles dont le but est de faire connaître des réalisations architecturales remarquables de par leur façade, mettre en évidence les performances innovantes des modes constructifs et les matériaux choisis afin de répondre au mieux aux fortes contraintes techniques et réglementaires liées à l’enveloppe du bâtiment tout en ne concédant rien à l’esthétique. Le jury se déroulera le 9 septembre et la cérémonie de remise des prix aura lieu le 30 septembre 2021.

Date : le 30 septembre 2021

Lieu : Cloud Business Center, 10 bis, rue du Quatre Septembre 75002 Paris

13 | 09 | 2021

Anne Démians, Présidente du jury des Trophées de l’innovation 2021

Anne Démians sera la Présidente du jury pour les Trophées de l’innovation 2021* qui se tiendra du 5 au 7 octobre, Porte de Versailles.  

Le jury composé de donneurs d’ordre, architectes et journalistes se réunira le 5 octobre. En partenariat avec Workplace Magazine, ils décerneront 3 prix et un coup de cœur dans les catégories : “Mobilier”, “Solutions d’aménagements” et “Technologie” parmi une trentaine d’exposants du salon La cérémonie de remise des Trophées de l’Innovation aura lieu le 5 octobre 2021, jour d’ouverture.

Date: le 5-7 octobre 2021

Lieu: Porte de Versailles, 75015 Paris

*Les Trophées de l’innovation est le salon annuel leader en Europe pour le design, le mobilier et l’aménagement des espaces de travail. En 2019, plus de 235 marques étaient présentes, dont 85 internationales.

photo de groupe.JPG

07 | 09 | 2021

GRAND NANCY THERMAL – Levage du dôme conçu par Anne Démians

Le chantier de Grand Nancy Thermal avance et a franchi une étape importante le mardi 7 septembre 2021. Le dôme principal dont la structure a été conçu en bois des Vosges, sera revêtu à terme d’un parement zinc. Ce dôme de 18 mètres de diamètre est hissé sur le toit du futur centre thermal.

Architectures Anne Démians achève et prolonge l’œuvre inachevée de Louis Lanternier (1913) en association avec l’agence Chabanne. Les Thermes sont inscrits depuis juillet 2020 au titre des monuments historiques, en raison de leur intérêt historique et artistique. C’est un chantier unique à plusieurs titres : ampleur, charge historique et symbolique, chantier hors norme mobilisant des savoirs faire pointus, intervention qui mêle réhabilitation-rénovation et construction/extension, ambition territoriale d’envergure. D’ici 2023, le site doit accueillir dans le prolongement du Parc Sainte-Marie de nouveaux bassins de thermes, de soins, une piscine olympique, un espace de loisir aquatique, un hôtel, des restaurants et un grand jardin.

Crédit photo : Architectures Anne Démians

Figaro.fr

07 | 09 | 2021

Intervention d’Anne Démians à EnerJ-Meeting 2021

A l’occasion d’EnerJ-Meeting 2021*, Anne Démians et Bruno Georges, Directeur développement grands projets et innovation d’OTEIS, présenteront la première opération mixte « IN&DI » entièrement réversible de bureaux, logements et activités pour la foncière Icade à Aubervilliers, lors de la conférence « Construction, objectif neutralité carbone 2050 ».

Anne Démians et Bruno Georges développeront leurs visions sur le bas carbone, notamment à travers la réversibilité des bureaux et des logements, et la technicité de la façade.

Date: le 7 septembre 2021

Heure: 11h50

Lieu: Palais Brongniart, 16 Place de la Bourse, 75002 Paris

Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=rYxQ1chKiNo

*EnerJ-Meeting, journée de l’efficacité énergétique et environnementale du bâtiment réunit les décideurs clés du bâtiment. En 2020, l’événement a rassemblé 2300 prescripteurs-décideurs, maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage, généré 9300 échanges de rendez-vous autour de 80 conférenciers référents.

5j9a2038-300x200.jpg

30 | 07 | 2021

"Le Central", programme techtiaire à Palaiseau

Architectures Anne Démians est associé au groupement d’opérateurs Demathieu Bard Immobilier (mandataire), Pitch Promotion, Sogeprom et 3F qui pilotera « Le Central », nouveau quartier mixte au sein du Campus urbain de Paris-Saclay. Il accueillera 60 000 m² SDP de logements, commerces, services, locaux administratifs et associatifs et espaces techtiaires destinés aux startups MedTech au sein du quartier de l’Ecole Polytechnique, à Palaiseau. Architectures Anne Démians aura en charge la réalisation d’un programme techtiaire baptisé « Carré Central » de 10 000 m² permettant une réversibilité totale bureaux/laboratoires pour le compte de BioLabs.

L’ensemble du programme doit être livré d’ici fin 2026, avec un début des livraisons en 2024/2025 pour la première partie.

30 | 06 | 2021

FLYING LANE - Conférence dans le cadre de

« Le Chemin », étude inédite de réflexion urbaine sur le quartier La Défense

Jeu des grands contrastes urbains, toujours efficace, si toutes les tours de LA DEFENSE avaient été pareilles, on aurait certainement cherché à les relier entre elles par des cheminements souples et sinueux. Mais, alors que des circonstances successives ont fait d’elles des objets de formes différentes, que pourrait-on faire de mieux maintenant que de les relier entre elles par un entrecroisement de circulations apparaissant sous la forme d’une grille orthogonale ?  

La FLYING LANE est un double espace de circulation, porté assez haut dans l’espace, pour que circulent librement, en altitude, les bicyclettes les drones et les flâneurs. Avec ses doubles allées superposées et ses rotondes magnifiques qui retrouvent la dalle, à travers de majestueuses rampes hélicoïdales, elle se glisse entre les tours qui ont abandonné leurs étages bas à un nouvel usage, les approche, les effleure ou les percute, pour construire, avec elles, la nouvelle partition du quartier d’affaires parisien.  

FLYING LANE-AXE HISTORIQUE-N-01.jpg

27 | 06 | 2021

Anne Démians, Dominique Issermann et Anne Poirier à l’Académie des beaux-arts.

Triple élection à l’Académie des beaux-arts ce mercredi 23 juin 2021 lors de la séance plénière - Anne Démians, Dominique Issermann, Anne Poirier. Au cours de cette même séance, Laurent Petitgirard, Secrétaire perpétuel, très heureux après cette triple élection féminine, laissait à Sebastião Salgado, membre de la section photographie, le plaisir d’annoncer le nom du lauréat du Prix de Photographie de l’Académie des beaux-arts - William Klein : Annie Leibovitz.

http://www.lecurieuxdesarts.fr/2021/06/anne-demians-dominique-issermann-et-anne-poirier-a-l-academie-des-beaux-arts-annie-leibovitz-prix-de-photographie-de-l-academie-des

Publié par Gilles Kraemer pour le curieux des arts

triple élection.jpg

23 | 06 | 2021

Anne Démians élue à l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France

Le mercredi 23 juin, Anne Démians a été élue au fauteuil IV de la section d’architecture à l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France, précédemment occupé par Roger Taillibert (1926-2019). Elle est la première femme à siéger dans cette section de l’Académie. Cette élection sera soumise dans les prochains jours à l’approbation de Monsieur le Président de la République, protecteur de l’Académie.

La section d’architecture sera ainsi désormais composée de 9 membres : Aymeric Zublena, Jacques Rougerie, Alain Charles Perrot, Jean-Michel Wilmotte, Dominique Perrault, Marc Barani, Bernard Desmoulin, Pierre-Antoine Gatier et Anne Démians.

https://www.academiedesbeauxarts.fr/anne-demians-elue-lacademie-des-beaux-arts

Crédit photo : Laure Vasconi

01 | 10 | 2020

FACADE2BUILD - Conférence réversibilité
Anne Démians et Bruno Georges

Anne Démians a pris la parole aux côtés de Bruno Georges (Directeur développement grands projets et de l’innovation) sur le thème de la réversibilité, en s’appuyant sur les projets des Black Swans et de IN&DI à Aubervilliers.

Conférence REVERSIBILITE.png

15 | 07 | 2020

Prix Wilmotte 2020 vu par ANNE DEMIANS

Quel futur possible pour les ruines du château d’Aigues (Vaucluse) ? C’est la question que la Fondation Wilmotte, créée il y a 15 ans, a posé à des étudiants en architecture. En rendant son verdict le 23 juin dernier, le prix W 2020 a  récompensé trois projets ex-æquo de grande ingéniosité (sur 139 dossiers).

Anne Démians, au jury, s’est félicitée de voir le très haut niveau des jeunes maîtres d’œuvre tout juste diplômés. Elle salue au passage l’initiative de Jean-Michel Wilmotte qui, comme elle, s’évertue à penser qu’il serait utile d’apprendre aux étudiants à faire renaître des patrimoines anciens par un geste architectural mesuré et inventif. Une manière de pointer la mémoire des territoires dont la renaissance est aussi à ranger dans la préservation de l’environnement. 

Lire la suite

28 | 06 | 2020

Tribune pour Chroniques d'architectures

Les voyages sont faits pour vivifier l’esprit et observer le monde tel qu’il va. Les architectes ont une prédilection pour le patrimoine et les idées neuves qui font bouger les lignes urbaines. De passage à Lisbonne, Anne Demians aurait pu se satisfaire de la découverte du monastère des Hiéronymites dont les styles autonomes s’entrelacent avec intelligence. Cet édifice historique est un modèle d’hybridation positive cher à sa pratique. Si elle n’était tombée sur ce palais de la sardine lisboète, bien connu des touristes, une très ancienne bibliothèque sculptée de bois et de fer forgé, antre livresque réhabilitée en show room où s’empilent les conserves tels des incunables. L’hybridation à nouveau, illusion parfaite. Et Anne Demians de s’interroger : l’architecture se défroquerait-elle de ses espaces sacrés au nom de la consommation ? Aie ! Il ne faudrait pas pousser l’exercice dans les orties ! A méditer…

Chroniques d’architecture

https://chroniques-architecture.com/le-monde-litteraire-de-la-sardine-et-la-blonde-deconfinee/

 

27 | 06 | 2020

Interviews et réflexions D'Anne Démians durant et à la sortie du confinement.

Il y aura donc un avant et un après Corona virus. Une période de confinement inédite qui a contraint toutes les activités économiques, les agences d’architecture comme les autres, à se projeter dans un monde que l’on souhaiterait, demain, différent. Pour sa part, Anne Démians et ses équipes ont poursuivi leurs chantiers au ralenti sans ménager leurs réflexions sur ce qu’il conviendrait de revoir dans la fabrique de la ville. Renverser la table ? Pourquoi pas ! L’heure est venue de faire bouger les lignes avec force et courage. A la demande des rédactions du magazine Le Point et de la revue Décideurs, Anne Démians a publié pendant cette période inédite les deux textes ci-dessous enfonçant le clou avec la ferveur de celles et ceux qui sont force de proposition en direction des responsables politiques. L’architecte apostrophant au passage les pouvoirs publics sur l’impérieuse nécessité d’épauler en priorité les PME, indispensable source d’innovation pour le secteur.

Appartenant aux groupes de travail « Réflexion Bâtiment Responsable 2020-2050 du Plan Durable », et à la Force d’Optimisation Culturelle, Anne Démians œuvre activement et concrètement dans une nouvelle équation économique de la construction. Sans pour cela badigeonner de « vert » nos villes pour satisfaire la bonne conscience environnementale du moment renforcée par les dernières élections municipales.

Pour penser la transversalité des valeurs pour faire face utilement à la complexité de notre monde, elle invoque la nécessité de faire appel en priorité aux artistes, intellectuels, philosophes, créatifs, et aux architectes.

Gageons que ses deux articles parviennent aux oreilles du Président Macron où à celles, encore neuves, de Jean Castex, le nouveau premier ministre.  Changer de braquet pour repenser l’édification urbaine à l’échelle du territoire français tel est l’enjeu, un territoire multiple d’une région l’autre qui pourrait accueillir des solutions adaptables.

Entretien pour le Point

https://www.lepoint.fr/immobilier/bureaucratie-et-ideologie-verte-bloquent-la-ville-intelligente-27-06-2020-2382035_31.php

Interview pour Décideurs

https://www.magazine-decideurs.com/news/a-demians-cette-crise-ne-fait-que-renforcer-mes-convictions

Interview pour le Monde

https://www.lemonde.fr/culture/article/2020/05/05/voyage-immobile-d-anne-demians-au-musee-soulages-de-rcr-arquitectes-a-rodez_6038750_3246.html

29 | 04 | 2020

EUROPAN - TABLE RONDE LA VILLE MODE D’EMPLOI

« La problématique de « la ville mode d’emploi » interroge la fabrique de la ville et les modes de faire. Elle questionne les rôles prédéfinis des différents acteurs de la fabrique urbaine (privé/public, maîtrise d’ouvrage/maîtrise d’oeuvre/maîtrise d’usage), les évolutions du métier d’architecte-urbaniste-paysagiste au regard de compétences nouvelles (designers, makers, facilitateurs, biomimétiques…) et la portée de projets programmatiques, entièrement définis à l’avance. Elle questionne les méthodes des projets urbains inspirés par des modèles déterminés, verticaux et descendants, où les acteurs publics, associés aux acteurs privés, jouent un rôle central. Des projets où les objectifs à atteindre sont clairs et les actions entreprises doivent déboucher sur des réalisations exemplaires et des modèles urbains transférables immédiatement.

La problématique de « la ville mode d’emploi » interroge car à côté de ces projets urbains édifiés d’un bloc ou proposant une programmation générique voir « hors sol », émergent d’autres manière de faire la ville. Avec des méthodes liées à un urbanisme tactique, frugal, participatif ou transitoire, où l’enjeu est moins de planifier et de vérifier des hypothèses préétablies que d’accompagner des dynamiques ascendantes et des expérimentations dont on ne sait pas à l’avance si elles adviendront ou non. Avec des projets qui cherchent à initier un développement urbain davantage connecté aux usages, aux temporalités, aux ressources locales et aux besoins des habitants.

Pour débattre de ces enjeux, nous nous intéresserons au site de Port-Jérôme sur Seine, une commune située entre Rouen et le Havre, qui s’interroge sur les évolutions possibles d’un modèle urbain et économique fondé sur la pétrochimie et le raffinage. Nous nous intéresserons également au site de Floirac intégré à l’OIN de la rive droite de la métropole bordelaise. Un site donc la vocation est de devenir un quartier productif dédié à la transition énergétique, aux énergies renouvelables et aux services innovants, et un site démonstrateur d’un urbanisme transitionnel. »

27 | 02 | 2020

Résidence critique à la cité de l'architecture.

« Ecoute et Architecture »

Chaque année, la Cité de l’architecture accueille une personne ou une équipe exerçant dans d’autres champs de la création, de la connaissance ou de l’expérimentation dans le cadre du programme de Résidence critique.

Ce programme a pour objectif d’approfondir l’échange entre l’architecture et les autres disciplines culturelles et scientifiques qui interrogent le monde contemporain.

En 2020, l’artiste en Résidence à la Cité est Nicolas Frize, compositeur « anthropologue ». Nicolas Frize a occupé une usine, un hôpital, un musée…, pour révéler par une œuvre combien chacun de ces lieux de vie sonne, et signe sa présence par des créations musicales avec un projet sur « les préoccupations sonores des architect(es)ures ».

Les séances, au nombre de trois, se déroulent en soirée selon un schéma récurrent : elles commencent par une déambulation du public dans les espaces de la Cité, à l’écoute de divers stimuli sonores organisés de diverses façons, et aboutissent à un échange collectif.

Anne Démians a été invitée avec d’autres professionnels à déambuler aux côtés de Nicolas Frize, compositeur «anthropologue ».  « Il ne s’agit pas de concerts, mais de déambulations sonores, interpellant l’architecture de façon générale et du même coup, interrogeant la réponse que font les espaces construits à nos propositions ou opportunités d’usage, à nos besoins qualitatifs de nous entendre, à nos exigences esthétiques, à nos attentes… »

https://www.citedelarchitecture.fr/fr/article/ecoute-et-architecture

06 | 02 | 2020

Conférence Thématique de l'Institut de l'épargne immobilière (IEIF)

 

A la demande de Bernard Roth, senior advisor à l’IEIF, Anne Démians a été sollicitée pour s’exprimer lors d’une conférence à destination ses adhérents sur une question d’actualité : Comment l’innovation, tant dans le choix des matériaux, que dans les procédés constructifs, peut-elle permettre de réduire l’empreinte carbone des bâtiments ? 

Le débat, initié par l’IEIF, permettra d’interroger l’acte de construire, sachant que l’immobilier est la 2ème cause mondiale d’émissions de gaz à effet de serre ; en France le secteur du bâtiment représente à lui seul près de 30% des émissions annuelles nationales.

Chaque m² de bâtiment neuf construit correspond à 1,5 tonnes de CO2 émises sur 50 ans. Certes, depuis 2015, la loi transition énergétique, l’Accord de Paris issu de la COP21, la Stratégie Nationale Bas Carbone et le Plan Climat ont posé les jalons d’un immobilier plus vertueux. Chaque phase du cycle de vie – Construction, Exploitation, Fin de vie – d’un bâtiment participe aux émissions de gaz à effet de serre. L’efficacité énergétique des bâtiments a été considérablement améliorée ces dernières années du fait notamment de l’application des différentes réglementations thermiques. Pour autant des questions restent en suspens. La mise en œuvre de ces innovations est-elle synonyme de surcoûts ou peut-elle à l’inverse participer aux équilibres économiques des projets ? Comment les acteurs de l’immobilier se sont-ils approprié la démarche « bas carbone » ?

Pour répondre à toutes ces interrogations, l’IEIF réunit un panel d’intervenants engagés – Julien Pemezec Président du directoire de Woodeum, Simon Méjane Directeur de l’immobilier d’entreprises à la RIVP et Anne Démians, Architecte Urbaniste de l’agence Architectures Anne Démians. Ensemble, ces invités partageront les réflexions menées au sein de leur structure et détailleront la mise en œuvre concrète de ces démarches pour réduire l’empreinte carbone de leurs projets.

Selon Anne Démians, « Réduire l’empreinte carbone passe par une réflexion globale de la durabilité des bâtiments dans leur capacité à s’adapter aux besoins changeants des rythmes économiques de plus en plus courts. Cette durabilité doit s’accompagner également d’une innovation sur les process constructifs et les matériaux ».

https://www.ieif.fr/ 

04 | 02 | 2020

Anne Démians, présidente du jury des trophées de l'innovation WORKSPACE 2020

 

C’est dans un élégant espace haussmannien du boulevard de Courcelles que le Groupe Weyou dirigé par Laurent Botton a choisi de lancer devant la presse son prochain Salon Workspace les 10-11-12 mars. Avec une progression de 40 % des exposants en trois ans, cet événement rassemble plus de 300 marques de divers pays européens. Depuis l’an dernier, les visiteurs Turcs et Japonais se sont invités à ce rendez vous sur l’innovation des espaces de bureaux qui réunit designers et architectes. Invitée à présider le Jury des Trophées de l’innovation, Anne Démians a évoqué sa propre expérience en ce domaine en prenant pour exemple l’un de ses derniers projets : la construction des Dunes, le siège social de la Société Générale réalisé à Val-de-Fontenay. Dans ce cas précis, l’enjeu était double.  

« Il nous fallait déplacer en une seule fois 5 500 personnes sur le site, c’est-à-dire construire 100 000 m2 sur une parcelle de 23 000 mètres carrés. Puis intégrer une disposition managériale inédite, et de tout premier plan, pour faciliter l’introduction du numérique sur les plateformes de la banque. Le système de développement horizontal fut préféré à la disposition verticale des espaces, plus favorable au travail collaboratif. Inscrite entre les lignes du concours, il y avait cette phrase que je garde encore à l’esprit : « Comprendre d’instinct les rythmes imposés par le changement et la nécessité de se renouveler », c’est ce fil conducteur qui m’a guidée et qui m’a incitée à m’entourer d’une collégiale de créateurs, paysagistes, designers, graphistes et artistes pour mener mon projet à bien. En d’autres termes, les facettes de ce programme, le mobilier de bureaux, le paysage, la scénographie des espaces intérieurs, le système graphique d’orientation, exigeaient d’exclure des réponses banales à l’image traditionnelle de l’immobilier de bureau.

J’ai donc eu l’idée de m’entourer d’un « pôle design » afin de mettre en place un substrat esthétique, ergonomique, littéraire, sensible et compatible avec une nouvelle attitude liée au numérique. J’aime en effet m’entourer de créateurs à même d’avoir une vision. Du moins ont-ils imaginé des univers en consonance avec ma partition architecturale.

Ainsi, le jardinier Pascal Cribier et son équipe, les designers Christophe Pillet et Patrick Norguet et le designer graphique Ruedi Baur ont écrit, chacun dans leur domaine, une partition totalement neuve exprimant une pensée innovante. L’idée force pour chacun d’eux était de magnifier le second œuvre après que je leur aie présenté mon projet conceptuellement, de manière programmatique et fonctionnelle, en leur laissant carte blanche ».

https://www.workspace-expo.com/

31 | 01 | 2020

Ecole de Chaillot – Journée de formation groupe OGIC - La ville avenir / Un art d'assemblage

Anne Démians s’est rendue à l’école de Chaillot dans le cadre d’une journée de sensibilisation pour les directeurs d’agence du groupe OGIC, encadrée par le département Formation de la Cité de l’architecture et du patrimoine : Architectures d’hier, vers une ville durable.
Son intervention «Construire pour une nouvelle « nature de ville » : quels usages, ressources, dialogues ? » a été appuyée par le projet des Black Swans.

10 | 01 | 2020

Cité de l'architecture – Débat quel futur pour l'architecture? – 14 Janvier 2020

 

Débat avec les architectes, Stéphanie Bru, Anne Demians, Eric Lapierre, Umberto Napolitano.

 A l’occasion des 80 ans du Palais d’Iéna, mes confrères et moi-même avons été invités à débattre sur ce que pourrait être le futur pour l’architecture. Ce sujet est au cœur de mes préoccupations dans l’exercice quotidien de mon métier de maitre d’œuvre, il a d’ailleurs fait l’objet d’un mémento que j’ai signé sous le titre « L’art de l’assemblage ». J’y affirme que c’est par l’analyse et la synthèse de données liées à l’histoire, le climat, la topographie, la culture, l’économie circulaire ou l’équilibre social d’un contexte, qu’un projet avance son véritable ancrage et sa vraie légitimité. L’acte brut consiste simplement à construire. Puis, il bascule, ou non, dans le registre plus sensible de l’architecture quand des assemblages bâtis sur la pensée artistique apparaissent. Par opposition, c’est bien l’absence de poésie et de créativité qui finit par reproduire, à l’infini, des modèles uniquement construits sur l’économie de la construction.

En outre, ce débat m’a permis d’insister sur le fait que ce n’est pas l’économie de moyens qui m’intéresse mais plutôt la multiplicité des moyens nécessaires à mettre en œuvre pour atteindre l’équilibre de ses multiples composants et bien sûr provoquer l’émotion, cet état affectif, intrinsèque et universel sans lequel, l’architecture, qu’elle soit du passé, du présent, ou du futur, n’existe pas. 

                

Pour atteindre cette émotion, et au vu du contexte difficile actuel dans lequel nous évoluons, la solution du classicisme moderne est celle que je préfère mettre en avant pour redonner cette intemporalité dont la période nous prive.

https://www.facebook.com/plateformarchi/videos/601981363706625/

06 | 12 | 2019

Annonce des résultats Europan 15 en France à la cité de l'architecture – 2 Décembre 2019

 

Cette année, Anne Démians comptait parmi les 11 jurys de la 15ème session d’Europan 15 qui ont primé au total 136 équipes résidents dans 17 pays différents.

L’annonce des résultats en France a été faite par Alain Maugard, président d’Europan France, en présence de Marie-Christine Labourdette, présidente de la Cité de l’architecture, Marie-Hélène Badia, présidente du jury, Hélène Peskine, secrétaire du PUCA et Agnès Vince, directrice chargée de l’architecture au ministère de la Culture.

Organisé tous les deux ans, le concours se déroule simultanément dans une vingtaine de pays européens. Dans chaque pays, des sites sont proposées par des collectivités territoriales et leurs partenaires (société civile, services publics, collectivités locales, associations, habitants, etc.). Les professionnels candidatent pour s’inscrire sur l’un d’entre eux. Thème de cette 15ème édition, Villes Productives, le même que pour l’édition précédente, avec un accent mis sur la question de la transition écologique.

Plus qu’un concours d’idée, Europan se traduit par des projets réalisés in-situ. Il s’inscrit pleinement dans les procédures existantes d’appels d’offre, puisqu’il est compatible avec l’article de loi relatif aux marchés publics (article 97 du décret 2016-360 du 25 mars 2016).

https://www.europan-europe.eu/fr/

02 | 11 | 2019

4 projets livrés / 4 projets gagnés / 1 NEF

Nous avons fêté, le 10 octobre 2019, ces beaux projets avec tous les maîtres d’ouvrage, architectes, ingénieurs, collaborateurs et amis.

18 | 10 | 2019

Lancements des journées nationales de l'architecture 2019

 

Aujourd’hui, Franck Riester, ministre de la Culture, et Marie-Christine Labourdette, Présidente de la Cité de l’architecture ont lancé la 4ème édition des Journées nationales de l’Architecture.

Marie-Christine Labourdette a présenté les grandes propositions du rapport « Valeurs de l’architecture », fruit d’une mission qu’elle a pilotée.

Franck Riester a proposé une mobilisation commune autour de quatre grandes priorités :

– Pour développer une meilleure médiation de l’architecture en faveur du grand public ;

– Pour dynamiser la formation aux métiers de l’architecture et moderniser les conditions d’exercice des architectes ;

– Pour asseoir l’ancrage interministériel de l’architecture, sous l’impulsion du ministère de la Culture, afin de permettre, notamment, une plus grande efficacité de l’action de l’Etat sur les territoires ;

– Pour accompagner l’innovation architecturale au service de la transition écologique.

Les JNA ont lieu ce week-end les 19 et 20 octobre 2019.

https://journeesarchitecture.culture.gouv.fr/

14 | 10 | 2019

Rénovation de L'ESPCI. Interview croisée. Maître d'œuvre, maître d'ouvrage

 

L’ESPCI Paris, établissement composante de l’Université PSL, a lancé, avec le soutien de la Ville de Paris, un grand chantier de rénovation de ses bâtiments.

Régis Rosmade, secrétaire général de l’ESPCI et Anne Demians, architecte du projet, présentent les grands enjeux de ce vaste projet immobilier dédié à l’enseignement, la recherche et l’innovation au cœur du campus PSL.

Anne Démians aborde les différentes phases du chantier, les performances du bâtiment et évoque la restructuration importante du jardin de l’ESPCI.

Les propos sont à lire via le lien ci-dessous.

https://www.psl.eu/actualites/lespci-paris-etablissement-composante-de-luniversite-psl-se-renove-point-sur-le-chantier